vendredi , 27 mai 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Plage Madagh</span>:<br><span style='color:red;'>17 harragas interpellés par les gendarmes d’Aïn El Kerma</span>
© illustration

Plage Madagh:
17 harragas interpellés par les gendarmes d’Aïn El Kerma

17 candidats à l’immigration clandestine ont été interpellés lundi dernier par les éléments de la gendarmerie nationale d’Ain El Kerma. Les dix-sept harragas ont été appréhendés à la plage Madagh où ils s’apprêtaient à rejoindre l’autre rive de la Méditerranée.

Les mis en cause venant des quatre coins du pays ont été présentés mardi dernier devant le procureur de la République près le tribunal correctionnel d’Ain Turck. A la fin de la journée ils ont comparu devant le tribunal. Leur procès a duré jusqu’à une heure tardive de la soirée, où le tribunal les a condamnés tous à une amende de 20. 000 DA chacun. A signaler que trois personnes présumées passeurs sont en fuite. Ils demeurent toujours recherchés.
Rappelons que 16 autres harragas ont été interpellés en début de semaine par les gardes des côtes de l’unité d’Arzew. En effet, il était 09h du matin quand les marins ont aperçu une embarcation qui prenait le large vers l’autre côté de la Méditerranée. En essayant de les arrêter, les candidats à l’émigration clandestine ont tenté de s’enfuir mais sans succès. Ils ont été encerclés par les éléments des gardes des côtes, et fini par se rendre.
Âgés entres 21 et 45 ans, et de nationalité algérienne, les mis en cause ont été escortés où ils ont été remis aux éléments de la protection civile pour un examen clinique. Ces 16 harragas ont comparu devant le tribunal pour répondre eux aussi aux chefs d’inculpation d’immigration clandestine. Ils ont été condamnés à des amendes aussi et libérés.
Feriel.B

Répondre