vendredi , 14 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Un réseau de trafic de stupéfiants démantelé par les éléments de la BRI 01</span>:<br><span style='color:red;'>19600 comprimés de psychotropes saisis et 3 arrestations</span>
© D.R

Un réseau de trafic de stupéfiants démantelé par les éléments de la BRI 01:
19600 comprimés de psychotropes saisis et 3 arrestations

Les éléments de la brigade de recherches et d’investigation, BRI01 de la sûreté de wilaya d’Oran, ont démantelé un réseau de trafic de stupéfiants transnational et bien organisé.

Cette opération a permis à cette brigade spécialisée dans la criminalité de saisir la quantité de 19600 comprimés de psychotropes de marque Rivotril ainsi que deux motos et trois véhicules, et la somme de 89 000 Da, ainsi que l’arrestation de trois jeunes gens, des récidivistes. Il s’agit d’une affaire qui entre dans le cadre de la lutte contre le crime et la criminalité transnationale organisée, en particulier liée au trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes.
On apprendra que les personnes arrêtées, sont âgées entre 25 et 45 ans. C’est suite à des informations parvenues à ces éléments sécuritaires selon lesquelles, un membre du réseau commercialisait ces comprimés en milieu urbain. Les investigations ont permis aux enquêteurs de le localiser, il se trouvait à bord d’une moto lorsqu’il a été interpellé et fouillé, une opération qui a permis de saisir à son niveau 1400 comprimés de psychotropes de type Rivotril connu dans le milieu criminel sous le nom de (Roche). Toujours en cours l’enquête et suite à l’exploitation des moyens techniques, une opération permettra la saisie d’une quantité importante de substances psychotropes estimée à 18200 comprimés.
Le cerveau de ce réseau dont l’activité illégale s’étend de la frontière sud algérienne jusqu’à certains pays occidentaux, sera interpellé et deux véhicules utilitaires de type Caddy et Toyota Helix, des voitures ont été utilisées dans ce trafic, ont été saisis. On apprendra que ces derniers seront présentés par devant le magistrat instructeur du tribunal d’Oran.
F.Abdelkrim