vendredi , 27 mai 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Tennis / Complexe Akid Habib Khelil</span>:<br><span style='color:red;'>1er tournoi mémorial «Zitouni Haoua»</span>
© OT / Adda

Tennis / Complexe Akid Habib Khelil:
1er tournoi mémorial «Zitouni Haoua»

Après une longue accalmie, la nouvelle ligue d’Oran de tennis que préside Maitre Ramdani Houari renoue avec la competition par le biais du tournoi mémorial en hommage à une ancienne cadre de la DJS et formatrice , madame Zitouni Haoua qui était très estimée et respectée par l’entourage de ce sport et a formé beaucoup de jeunes.

© OT / Adda

Cet événement a permis à la famille de tennis de se remémorer l’activité et le dynamisme de cette dame fort connue dans un sport .
Ainsi le tournoi ouvert aux U10 et U18 et quelques vétérans a eu lieu dans la nouvelle structure du complexe de tennis Akid Habib Khelil après sa rénovation et ce depuis le 30 décembre dernier .Le tournoi a démarré pour arriver au début de ce nouvel an et réunir la famille du tennis pour un nouveau départ dans une nouvelle structure internationale du tennis , La cérémonie de clôture a été chapotée de la DJS, la ligue d’Oran , la fédération et la wilaya. Le président de la ligue Ramdani Houari a fait l’éloge de la défunte en présence de son époux et ses quatre enfants et d’un grand public dont le vice président de la fédération algérienne de tennis, Benguergoura Mourad , Djemai Tedjeni (ancien président de la ligue), de Meliani Abdou une personnalité du tennis d’Oran et de l’ensemble de l’encadrement de cette structure en présence de l’infatigable madame Berkani Lynda, directrice de cette unité qui a tout fait pour la réussite de ce premier tournoi. Une occasion pour les présents de visiter les structures de ce complexe qui est déjà prêt pour les J.M d’ Oran 2022. Ainsi tous les participants ont été récompensés et en particulier monsieur Zitouni qui était très ému pour cet hommage rendu à sa défunte épouse. Ramdani Houari a invité tout le monde à participer à l’effort pour la reprise. Ainsi avec une nouvelle ligue et un nouveau complexe tout semble réuni pour la relance de tournois à Oran et surtout pour les écoles de tennis.
Adda