dimanche , 26 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>MOSTAGANEM</span>:<br><span style='color:red;'>20 mille M3 d’eau acheminés chaque jour de la station de dessalement</span>
@ illustration

MOSTAGANEM:
20 mille M3 d’eau acheminés chaque jour de la station de dessalement

La semaine prochaine, le wali inaugurera la mise en fonction du projet d’alimentation en eau potable des communes d’Achaâcha et Ouled Boughalem, situées à quelques quatre vingt kilomètres à l’est de Mostaganem, à partir de la station de dessalement dans cette dernière commune.

Ainsi, il sera mis fin au calvaire qu’ont enduré les habitants. Auparavant, les communes de Achaâcha et Ouled Boughalem étaient servis en eau à partir du barrage kramis, mais depuis plus d’un an, ce barrage qui connaît un défaut de bonne conception quant à sa capacité de remplissage, accuse un déficit de presque 100% en raison du manque de pluies enregistré par le passé. C’est pourquoi il n’approvisionne plus lesdites communes en eau, d’où de grandes perturbations sont quotidiennement enregistrées. Ainsi, à partir de la semaine prochaine, l’eau sera disponible dans les communes en question. Pour ce faire, il a fallu poser une conduite de quarante kilomètres pour une valeur de quatre vingt cinq milliards de centimes qui sera ajoutée à celle déjà existante. Si les pluies enregistrées ces derniers jours et celles qui tomberont prochainement, le barrage kramis pourrait avoir un taux de remplissage appréciable. Ce qui pourrait permettre d’ajouter six ou sept mille mètres cube d’eau par jour aux vingt mille acheminés à partir de la station de dessalement. Ainsi dans ce cas, l’eau sera disponible H24 dans les communes de Achaâcha et Ouled Boughalem selon les responsables de l’ADE. Rappelons que la station de dessalement d’eau de mer produit quotidiennement deux cent mille mètres cubes du précieux liquide.
Charef.N