mardi , 2 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Saïd Djellab: </span>:<br><span style='color:red;'>«2019 sera l’année des exportations à grande échelle»</span>

Saïd Djellab: :
«2019 sera l’année des exportations à grande échelle»

Le gouvernement a décidé de faire de 2019 l’année des exportations à grande échelle. Cette décision a été confirmée hier par le ministre du Commerce Saïd Djellab. Le membre du gouvernement a détaillé les grandes lignes de la stratégie nationale visant à développer davantage l’export et le commerce extérieur et la promotion du produit algérien sur les marchés internationaux.

Le ministre, qui intervenait sur les ondes de la chaîne III de la Radio nationale, a affirmé qu’il y a une dynamique ces derniers mois avec l’organisation de sept déplacements à l’international, dont l’objectif est de faire la promotion du produit algérien. «Nous avons organisé des foires notamment aux États-Unis, Belgique, Mauritanie, le Qatar, l’Egypte, le Gabon et le Sénégal», a-t-il fait savoir.
Le ministre a affirmé que son département a commencé par la promotion du produit algérien en affirmant que celui-ci peut concurrencer ceux des autres pays, en matière de qualité et du prix. M. Djellab a affirmé qu’une vision à moyen et long terme a été fixée. «En 2018, nous avons lancé une étude avec le Centre du commerce international à Genève (Suisse) pour voir qu’ils sont les secteurs qu’il faut mettre à l’international, qu’ils sont les facteurs bloquants qu’il faut résoudre pour promouvoir les exportations, mais dans une vision à moyen et long terme», a rappelé le ministre du Commerce.
Le membre du gouvernement a indiqué que son département a travaillé sur des secteurs et sur des fonctions horizontales comme la qualité, la logistique et l’information commerciale, entre autres.
Le ministre a évoqué également, l’important apport que constituent les institutions d’appui à l’exportation. M. Djellab a annoncé à cette occasion, le redéploiement prochain de ces institutions dont l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex), la Société Algérienne des foires et exportations (Safex) et l’Organisme Algérien d’accréditation (Algerac).
Les mesures de protection des produits ne sont pas durables
Dans ce cadre lié, le ministre a indiqué que notre pays ne peut pas continuer dans les mesures de protection de ses produits par l’interdiction d’importation. Il fait savoir que des mesures tarifaires vont remplacer prochainement ces interdictions.
«Ces mesures de protections sont momentanées et ne sont pas durables; tous les produits qui sont sous protection, vont être soumis au droit additionnel provisoire» a indiqué le ministre.
Il a affirmé dans ce sillage, que le ministère du Commerce est en train de finaliser l’arrêté, dont la publication s’effectuera en mois de janvier 2019.
Par ailleurs, M. Djellab a averti les opérateurs économiques «que cette mesure de protection n’est que temporaire et qu’ils doivent se préparer à une prochaine étape d’une forte concurrence après la levée du droit additionnel provisoire».
Il a tenu à préciser, que «les opérateurs économiques recevront l’aide du gouvernement dans leurs opérations d’exportations en termes de logistique et du coût des exportations notamment à travers un fonds spécial dédié à cela où l’Etat est prêt pour supporter la moitié des frais dans ce sens».
Enfin, le ministre du Commerce a annoncé que son département soutiendra davantage le transport des marchandises, en précisant que ledit système «va être réformé pour le rendre efficient et palpable pour les activités d’exportation».
Alger: Samir Hamiche