mercredi , 5 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Le wali répond favorablement aux doléances des citoyens</span>:<br><span style='color:red;'>24 heures de plus pour entrer ou sortir d’Oran</span>

Le wali répond favorablement aux doléances des citoyens:
24 heures de plus pour entrer ou sortir d’Oran

Suite aux décisions prises lors de la réunion organisée jeudi dernier, présidée par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune et qui a été consacrée à la situation sanitaire dans le pays à la lumière de la hausse du nombre de cas de Covid-19 dans plusieurs wilayas et où il a été décidé l’interdiction pour une semaine, à compter de ce vendredi, de la circulation routière, y compris des véhicules particuliers, de et vers les 29 wilayas en l’occurrence, Boumèrdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat et El Oued, ainsi que l’interdiction, à compter d’hier (vendredi) , du transport urbain public et privé durant les week-ends au niveau des 29 wilayas impactées, plusieurs citoyens ont lancé un appel aux autorités, notamment, sur les réseaux sociaux pour permettre durant une période limitée, le retour des personnes habitant à Oran et qui se trouvent actuellement dans une autre wilaya.

Hier matin, le wali d’Oran a répondu favorablement à ces demandes, le chef de l’exécutif a pris part à cette séances de travail et a donné le feu vert pendant la journée d’hier seulement pour les citoyens habitant à Oran et qui étaient hors de la wilaya pour pouvoir revenir à Oran. De même, pour ceux qui habitent dans une autre wilaya, ils pouvaient exceptionnellement rejoindre leurs wilayas de résidence, hier.
Le wali d’Oran a également autorisé les travailleurs des entreprises publiques et du secteur des travaux publics ainsi que le transfert des corps durant la semaine où la circulation routière entre les wilayas sera interdite. Notons que durant cette période, le transport des marchandises et des produits de première nécessité sera autorisé et chaque personne munie d’un ordre de mission. Le transport durant le week-end sera également autorisé au personnel de santé.
Pour rappel, parmi les mesures prises également suite à cette séance de travail, figurent l’institution d’une assurance spéciale, à la charge de l’Etat, en faveur de tous les médecins et autres personnels de la Santé publique, directement concernés par la lutte contre la pandémie. L’autorisation de l’ensemble des laboratoires, publics et privés à effectuer les analyses de dépistage du Covid-19 en vue de réduire la pression sur l’Institut Pasteur et ses annexes dans toutes les wilayas ainsi que l’implication des comités de quartiers et des associations de la société civile dans les initiatives des walis pour l’encadrement des citoyens et l’octroi aux walis des prérogatives de réquisition des moyens disponibles pour une exploitation optimale.
Fethi Mohamed