mardi , 21 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Air Algérie</span>:<br><span style='color:red;'>24 vols de rapatriements prévus du 4 au 19 décembre 2020</span>

Air Algérie:
24 vols de rapatriements prévus du 4 au 19 décembre 2020

La compagnie aérienne nationale Air Algérie a programmé au total 24 vols de rapatriements des ressortissants algériens bloqués à l’étranger et des voyageurs souhaitant rejoindre l’Algérie pour des motifs exceptionnels, a indiqué jeudi un communiqué de la compagnie.

Ce programme de vols de rapatriements concerne sept (7) pays à travers le monde et prévus durant la période allant du 4 au 19 décembre 2020, a précisé la même source. Au départ de la France, la compagnie nationale a annoncé la programmation de six vols entre Paris et Alger prévus les 04/06/08/10/14 et 16 décembre. Un autre vol entre Paris et Oran est prévu le 10 décembre, qui sera suivi par un vol entre Paris et Constantine le 12 décembre, tandis que les vols entre Marseille et Alger sont programmés les 09/11/13/15 et 17 décembre. Au départ de l’Espagne, il est prévu un vol entre Barcelone et Alger le 11 décembre, suivi par un autre entre Madrid et Alger le 13 décembre ainsi qu’un vol entre Alicante et Alger le 15 décembre. Des vos de rapatriement sont aussi annoncés au départ des Emirats Arabes Unis, entre Dubaï et Alger, les 14, 16 et 19 décembre, et au départ de l’Egypte avec un vol entre Le Caire et Alger programmé le 17 décembre. La compagnie nationale a programmé également des vols au départ de la Jordanie (Amman-Alger prévu le 12 décembre) et au départ de l’Arabie saoudite (Djeddah-Alger prévus les 13 et 15 décembre). Le plan de rapatriement concerne, en outre, les ressortissants bloqués au Canada, avec la programmation d’un vol entre Montréal et Alger le 18 décembre. Les citoyens concernés devront être détenteurs d’un billet Air Algérie confirmé sur le vol de rapatriement et disposer d’une attestation de test PCR négatif au plus tard 72 heures avant la date du vol, a indiqué la compagnie nationale tout en précisant que des mises à jour pourraient être apportées selon l’évolution de la situation.