lundi , 10 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>28ème anniversaire de Ouest Tribune</span>:<br><span style='color:red;'>28 ans de labeur, de défis et de combats</span>

28ème anniversaire de Ouest Tribune:
28 ans de labeur, de défis et de combats

Ouest Tribune fête aujourd’hui ses 28 ans. Une longévité qui fait de cet espace d’information l’une des références absolues en Oranie, mais aussi l’école qui a vu défiler de grandes plumes de la profession, mais aussi des techniciens qui sont allés exercer par la suite leur talent dans d’autres journaux du pays et même à l’étranger.

Le long parcours de ce journal n’a jamais été facile. C’était une suite d’obstacles et de défis qu’il fallait relever presque sans discontinuer et surtout sans douter du bien fondé de cet espace qui a permis tout au long de ces 28 années à des milliers de citoyens de s’exprimer et de faire parvenir leurs préoccupations et leurs revendications aux responsables aussi bien locaux que nationaux. Ouest Tribune pourra toujours se targuer et être fier d’avoir contribué à changer, dans les mesures de sa capacité, les quotidiens marasmes et difficiles de centaines de gens qui ont trouvé à travers les colonnes de ce média, un espace où ils se sont exprimés et exposé leurs doléances et qui pour beaucoup d’entre eux ont reçu des échos positifs et changé le cours de vies qui allaient à la dérive et même à la tragédie.
De cette contribution, Ouest Tribune sera de tout temps fier, et il en puisera sa rage et sa volonté inébranlable de faire face à d’autres défis qui se dressent déjà sur son chemin. Car, il faut bien se rendre à l’évidence que Ouest Tribune n’a pas que des amis et que ses adversaires, tapis dans l’ombre, n’ont pas cessé et ne cessent toujours pas de l’attaquer sur tous les plans et de tout faire pour arrêter cette formidable aventure qui a placé Oran et la région comme un carrefour important de la scène médiatique nationale.
Ouest Tribune a été le pionnier de la presse indépendante dans l’ouest algérien et a pu tenir face à cette mentalité qui veut que tout dans ce pays soit centralisé et que ce n’est qu’Alger qui doit avoir toutes les faveurs et les moyens de la réussite.
Sans régionalisme, mais avec la conviction que l’Algérie doit donner à tous ses enfants, de l’est à l’ouest et du sud au nord, les mêmes chances et les mêmes moyens, Ouest Tribune et son fondateur Abdelkader Bensahnoun, ont tracé leur chemin, dans la douleur souvent, pour résister tout ce temps et pour rester dans ce paysage sans merci et des plus concurrentiels.
Aujourd’hui encore, Ouest Tribune fait face à l’une de ses plus dures crises, mais ne baisse pas pour autant les bras, malgré les coups de boutoir qu’il ne cesse de recevoir presque sans aucune interruption.
Ce groupe de presse qui a fait de la défense de l’Algérie et de la pérennité de l’Etat et de ses institutions son leitmotiv, ne s’avouera pas vaincu aussi facilement. Son message, sa mission dépassent de loin les intérêts et les calculs étroits du moment, car, Ouest Tribune qui a été de toutes les guerres depuis celles de l’instauration de la démocratie et de la pluralité partisane et médiatique, en passant par la lutte antiterroriste, sera aussi à ce grand rendez-vous de l’histoire que traverse notre pour l’instauration de la deuxième République.
Ouest Tribune défendra jusqu’au bout les intérêts suprêmes de la nation et militera avec conviction pour la pérennité de la République et de l’Etat algérien. Ce sont-là des convictions qui nous ont accompagnés depuis le premier jour et qui continueront à nous accompagner et à être les nôtres jusqu’au bout. Nous avons vu et vécu pire que ces durs moments auxquels nous faisons face présentement et grâce à l’engagement de chacun d’entre nous, nous tiendrons encore et nous résisterons encore car, nous croyons en la noblesse de notre mission.