dimanche , 27 septembre 2020

3 ans de prison à l’encontre de Drareni, Belarbi et Hamitouche écopent de 2 ans de prison dont 4 mois fermes

Le journaliste Khaled Drareni a été condamné lundi par le Tribunal de Sidi M’hamed d’Alger à trois (3) ans de prison ferme tandis que les activistes Samir Belarbi et Slimane Hamitouche ont écopé de 2 ans d’emprisonnement dont 4 mois fermes pour “atteinte à l’unité nationale” et “incitation à un rassemblement non armé”.

Le premier cité a été également condamné à verser une amende de 50 000 DA.  Le Procureur de la République près le Tribunal de Sidi M’hamed avait requis, le 3 août dernier, une peine de quatre (4) années de prison ferme à l’encontre des trois accusés. Il avait également requis une amende de 100.000 DA à l’encontre de chacun des trois accusés avec une déchéance des droits civiques pour une durée de 4 ans.

Le procès s’est déroulé par visioconférence. Le journaliste Drareni était sous mandat de dépôt à la prison de Koléa (wilaya de Tipasa) tandis que les autres accusés, en l’occurrence Samir Belarbi et Hamitouche, étaient sous contrôle judiciaire.