dimanche , 7 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Dans le dernier bilan de l’ANP</span>:<br><span style='color:red;'>3 casemates détruites et un élément de soutien aux groupes terroristes arrêté</span>

Dans le dernier bilan de l’ANP:
3 casemates détruites et un élément de soutien aux groupes terroristes arrêté

Trois casemates pour terroristes contenant 5 obus pour mortier, une grenade et des outils de détonation ont été détruites à Batna par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), alors qu’un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté à Khenchela durant la dernière semaine.

Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a détruit 3 casemates pour terroristes contenant 5 obus pour mortier, une grenade et des outils de détonation lors d’une opération de fouille et de ratissage à Batna, tandis qu’un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté à Khenchela,, a indiqué l’ANP dans son bilan opérationnel de l’ANP publié hier.
Par ailleurs, de grandes quantités de kif traité s’élevant à 18 quintaux et 53,245 kilogrammes, que les bandes criminelles ont tenté d’introduire via les frontières avec le Maroc ont été saisies par des détachements combinés de l’ANP, en coordination avec les différents services de sécurité, lors de diverses opérations. Dans le même sillage, 34 narcotrafiquants ont été également arrêtés lors de ces opérations exécutées, dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts intenses visant à venir à bout du fléau du narcotrafic dans notre pays, précise-t-on.
En détaillant, le bilan souligne qu’à Nâama, des détachements combinés de l’ANP ont intercepté, dans des opérations distinctes, 5 narcotrafiquants et saisi 10 quintaux et 54,5 kilogrammes de kif traité, tandis qu’un autre détachement a saisi en coordination avec les services des Douanes à El-Bayadh, 4 quintaux et 09,550 kilogrammes de la même substance. Dans le même sillage, des détachements de l’ANP, les services de la Gendarmerie nationale et les Garde-frontières ont appréhendé 29 narcotrafiquants et saisi 389,195 kilogrammes de kif traité et 25232 comprimés psychotropes, lors de diverses opérations menées à Béchar, Mostaganem, Tlemcen, Aïn Témouchent, Constantine, Skikda, Bordj Bouarreridj, Annaba, Oum El Bouaghi et In Amenas, précise encore le bilan.
Sur un autre plan, 178 individus ont été appréhendés à Tamanrasset, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar par des détachements de l’ANP qui ont également «saisi 22 véhicules, 150 groupes électrogènes, 153 marteaux piqueurs, 61,854 tonnes de mélange de pierres et d’or brut, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, ainsi que 10,640 tonnes de denrées alimentaires destinées à la contrebande. 5 autres individus ont été arrêtés, et 5 fusils de chasse, 10,151 tonnes de tabac, 12540 unités de différentes boissons et 116944 articles pyrotechniques ont été saisis lors d’opérations distinctes menées à El-Oued, Oum El-Bouaghi, Khenchela, Bejaia, Biskra et Illizi», ajoute la même source. De même, «des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 13351 litres ont été déjouées à Tébessa, Souk Ahras, El-Tarf et Tindouf».

Plus de 140 Harragas arrêtés

Par ailleurs, «les Garde-côtes ont mis en échec des tentatives d’émigration clandestine de (141) individus dont 9 marocains, à bord d’embarcations de construction artisanale à Oran, Aïn Témouchent, Tlemcen et Mostaganem, alors que 31 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à Illizi, Khenchela, Adrar, Rélizane et Tlemcen».
Les résultats de ces opérations menées «dans la dynamique des efforts visant à asseoir la sécurité et la sérénité sur l’ensemble du territoire national», «réitèrent le haut professionnalisme et l’engagement indéfectible de nos Forces armées à préserver et prémunir notre pays contre toute forme de menaces sécuritaires et fléaux connexes», conclut la même source.
Noreddine Oumessaoud