lundi , 10 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Mostaganem</span>:<br><span style='color:red;'>350 millions de DA pour la réfection des bâtiments de l’université centrale</span>

Mostaganem:
350 millions de DA pour la réfection des bâtiments de l’université centrale

Une enveloppe de 350 millions DA a été consacrée à la réfection des bâtiments de l’université centrale sise au centre-ville de Mostaganem, a-t-on appris samedi du recteur de l’université «Abdelhamid Ibn Badis», Mustapha Belhakem.

La restauration de la bâtisse a été lancée dernièrement pour toucher deux blocs sur quatre en préservant leur architecture, a-t-on indiqué, signalant qu’un bureau spécialisé en patrimoine a été chargé de l’étude tandis que les travaux ont été confiés à une entreprise ayant déjà effectué une restauration similaire dans le centre ville de Mostaganem.
M. Belhakem a déclaré que les travaux seront livrés avant la prochaine rentrée universitaire 2020/2021 pour entreprendre dés lors les travaux de réfection des bâtiments restants de ce site, ajoutant que les autres structures, dont l’ex institut technologique d’agronomie (ITA) feront également l’objet de restauration. Selon des sources historiques, les autorités de colonisation française avaient effectué en 1884 de tels travaux sur les bâtiments à caractère arabo-musulman.
Après l’Indépendance, les bâtiments ont abrité l’ITA, puis le centre universitaire et enfin le siège principal de l’université de Mostaganem. Par ailleurs, l’université de Mostaganem a fait l’objet récemment de plusieurs opérations de modernisation de ses structures, dont les projets de réalisation de trois nouveaux amphithéâtres au niveau de l’ancien institut des travaux publics, à l’Ecole nationale supérieure d’agronomie et l’université centrale, a rappelé M. Belhakem, ajoutant qu’un projet de réalisation d’un restaurant universitaire central a été inscrit et le choix de son site est en cours.
L’université de Mostaganem compte un effectif de 29.000 étudiants répartis sur neuf facultés, un institut d’éducation physique, une Ecole nationale supérieure des enseignants et une autre d’agronomie répartis sur 10 sites et sept cités et résidences universitaires.