dimanche , 7 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Hassi Ben Okba</span>:<br><span style='color:red;'>377 KG de viande impropre à la consommation saisis</span>

Hassi Ben Okba:
377 KG de viande impropre à la consommation saisis

Dans le cadre des efforts déployés par la gendarmerie nationale  d’Oran pour la préservation de l’environnement ainsi que la protection du citoyen des intoxications alimentaires et la préservation de la santé publique, une quantité de 377 kg de viande blanche impropre à la consommation a été saisie à bord d’un véhicule au niveau de la localité de Hassi Ben Okba.

En effet, en dressant un barrage sur la RN11, un véhicule suspect a été arrêté sur la route qui relie la localité de Hassi Ben Okba à Oran. Mis à la fouille, la quantité de 377 kg de viande blanche a été saisie à bord. Le propriétaire du véhicule a été conduit à la brigade de Hassi Ben Okba pour enquête. Signalons que l’expertise vétérinaire a confirmé la non-conformité de la viande saisie. Pour rappel, 1152 kg de viande blanche ont été saisis la semaine écoulée par les éléments de la brigade de la Protection de l’environnement relevant du groupement de la Gendarmerie. C’est agissant sur des informations parvenus  aux  éléments de la gendarmerie nationale de la brigade de la protection de l’environnement faisant état de l’existence d’un abattoir clandestin, qu’une enquête a été ouverte. Munis d’un mandat de perquisition délivré par monsieur le procureur du tribunal de Fellaoucen, les éléments de la gendarmerie nationale, accompagnés des représentants de la direction du commerce, ainsi que les services vétérinaires se sont rendus sur les lieux, ou une quantité de 1152 kg de viande blanche   »Dinde»  a été saisie, l’opération s’est soldée ainsi par la saisie de 210 dindes. Du matériel utilisé dans l’abattage a été saisi, ainsi que 5 Frigos. Le propriétaire a été interpellé. L’expertise vétérinaire a confirmé que la viande saisie était impropre à la consommation. Il est important de signaler que ce phénomène de la mise en vente illégale de viande impropre à la consommation et la mise en danger de la santé publique prend de plus en plus de l’ampleur, malgré tout le dispositif mis en place et les efforts déployés par l’Etat pour mettre un terme à ce phénomène.
Fériel.B