dimanche , 14 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Nouvelle saisie importante d’euros à l’aéroport Ahmed Ben Bella</span>:<br><span style='color:red;'>40 000 euros saisis dans une bouteille de gel hydroalcoolique</span>

Nouvelle saisie importante d’euros à l’aéroport Ahmed Ben Bella:
40 000 euros saisis dans une bouteille de gel hydroalcoolique

Un voyageur a tenté hier de faire passer une importante somme d’argent en devise au départ de l’aéroport international d’Oran, Ahmed Ben Bella. En effet, des membres de la police des frontières de la wilayas d’Oran ont déjoué une tentative de contrebande d’une importante somme de devise en euro.

Il s’agit de 40.000 euros , a-t- on appris de nos sources proches. Ainsi, durant une inspection de routine des bagages, la somme a été trouvée dans les affaires de ce voyageur, dissimulée dans un flacon de gel hydroalcoolique. Le mis en cause était en partance pour Istanbul en Turquie. Signalons que le voyageur n’avait aucun document qui prouve qu’il a retiré l’argent d’un compte bancaire au pays. Elle a été arrêtée pour ne pas avoir déclaré la somme aux douaniers. A signaler que la loi en matière de transport de devises par les passagers limite fortement les montants qu’un ressortissant algérien peut faire sortir. Sans déclaration douanière, le voyageur algérien peut transporter jusqu’à 1 000 euros (5.000 euros pour un ressortissant étranger) lorsqu’il quitte l’Algérie. Ce montant peut être porté à 7 500 euros à la condition de présenter une attestation bancaire prouvant que la somme a été retirée d’un compte en devises en Algérie.
Or, dans le sens étranger-Algérie, aucune limite d’importation, mais pour les sommes dépassant les 1000 euros, une déclaration douanière est obligatoire. Si le passager ne respecte pas ces règles, il prend le risque de voir les sommes qu’il transporte confisquées. Il peut également faire l’objet de poursuites judiciaires si les montants sont importants. Reste à savoir qu’avec la reprise des vols internationaux, les tentatives de transfert illicites de devises vers l’étranger augmentent dans les aéroports algériens. Grâce à la vigilance des douaniers et des éléments de la police des frontières, des sommes sont régulièrement saisies sur les passagers. A signaler que plusieurs cas similaires ont été enregistrés au niveau de l’aéroport d’Oran où d’ importantes sommes d’argent en devise non déclarées ont été saisis , et des dizaines de personnes ont été interpellées pour ne pas avoir déclaré l’argent avant d’entrer ou quitter le pays. La dernière tentative mise en échec remonte à quelques mois où une somme de 16. 000 euros a été saisie dans des couches bébés .
Fériel.B