lundi , 12 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Sidi Bel Abbés</span>:<br><span style='color:red;'>400 milliards pour augmenter la capacité de stockage d’eau</span>

Sidi Bel Abbés:
400 milliards pour augmenter la capacité de stockage d’eau

Cette année, la ville de Sidi Bel Abbés a connu une coupure, voire une pénurie d’eau des robinets sans précédent alors que la Mekerra n’avait presque jamais connu une telle situation. La goutte qui a fait déborder le vase est sans doute la coupure d’eau par l’ADE de SBA pendant l’Aïd El Adha.

Une situation qui a poussé les citoyens à sortir de leur silence et dénoncer le manque d’eau potable et même demander des comptes aux responsables car le wali avait précisé la veille de l’Aïd, que la direction de l’hydraulique devait assurer l’alimentation de l’eau surtout durant le premier jour de la fête religieuse.
En réalité, la capacité de stockage d’eau ne dépassait pas les 40.000 mètres cubes. Un vrai scandale vu les moyens financiers colossaux dont disposait la wilaya de Sidi Bel Abbés durant plus d’une décennie. Premier plan d’urgence, augmenter la capacité de stockage de 40.000 à 80.000 mètres cubes alors que le besoin réel avoisine les 300.000 M3 vu l’extension urbaine en raison des nouvelles cités de logements toutes formules confondues (AADL, LSP, LPA, LSL…etc.).
C’est pour cette raison que l’Algérienne des Eaux de Sidi Bel Abbés a bénéficié du lever de gel sur l’enveloppe budgétaire de 400 milliards de centimes afin d’entamer le projet de construction d’un second réservoir de 40.000 M3, d’autres réservoirs de renfort au niveau des localités de Tilmouni, Zerouala et Mostefa Ben Brahim, ainsi que la réalisation de 34 puits à travers tout le territoire de la wilaya. A signaler que l’ADE de SBA enregistre un total de 117 milliards de centimes de factures impayées dont 95 milliards de la part de ses abonnés ordinaires et 22 autres des administrations et collectivités locales.
M.Bekkar