vendredi , 14 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Violations enregistrées suite à la reprise des activités commerciales</span>:<br><span style='color:red;'>4601 infractions enregistrées par les éléments de la police</span>
© D.R

Violations enregistrées suite à la reprise des activités commerciales:
4601 infractions enregistrées par les éléments de la police

Afin de faire respecter les dernières directives portant sur la levée partielle des horaires de confinement et la décision de reprise de certaines activités commerciales, au niveau de la wilaya d’Oran, les éléments de la police ont effectué plusieurs contrôles que cela soit au niveau des commerces autorisés à ouvrir, pour assurer la mise en œuvre de cette décision qui stipule l’engagement de tous les commerçants à respecter les mesures préventives de respect de la distance sociale, de nettoyage et de désinfection des magasins, port de masques de protection, affiches d’instructions dans les magasins, veillant de la sorte au respect des mesures de prévention en intervenant pour insister sur le port du masque et le respect de la distanciation, ainsi que l’utilisation du gel hydro-alcoolique.

A cet effet et suite à ces contrôles, les éléments de la police ont effectué depuis l’entrée en vigueur de ces dernières directives, plusieurs contrôles et sorties, notamment avec la modification, l’extension des horaires du confinement qui ont été prolongés de 20 heures 00h00, jusqu’à 05h00 du matin. Les éléments de la police ont enregistré 4601 infractions, dont 1337 portant sur le non-respect de la distanciation sociale et 865 pour non-respect d’hygiène au niveau de lieu de commerce. Par  ailleurs et toujours sur ce même ordre, on comptera également pour non port de masque, 1691 infractions enregistrées par ces mêmes éléments sécuritaires. Concernant ce point, il a été constaté effectivement que les citoyens ne portent pas ou encore portent mal le masque de protection, ignorant ainsi qu’ils sont face à de grave danger et peuvent être à l’origine de contamination, car le danger de la propagation du virus n’est pas encore écarté.
Il est plus qu’impératif de porter son masque selon les règles inscrites. Surtout au niveau des marchés et autres centre commerciaux. Le problème ne se pose pas au niveau des administrations ou direction où l’entrée est quasi interdite aux citoyens ne portant pas de masque. Par ailleurs, et concernant les décisions prises contre les contrevenants n’ayant pas respecté la distanciation sociale, on comptera 875 personnes verbalisées et 219 procédures judicaires. Alors que pour non port de masque, 185 personnes ont été verbalisées et 1715 procédures judicaires ont eu lieu.