vendredi , 27 novembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Sécurité routière</span>:<br><span style='color:red;'>4ème boulevard périphérique… un véritable point noir</span>
© Ouest Tribune

Sécurité routière:
4ème boulevard périphérique… un véritable point noir

Le 4ème boulevard périphérique qui relie Canastel à Hai Ben Arba (Ex-Rocher) sur une distance de 26 Km continue à être le théâtre d’accidents de la route parfois mortels.

En effet, sur les réseaux sociaux, cette route est devenue un véritable point noir en matière de sécurité routière, les images d’accidents de route sont largement diffusées notamment de ceux survenus sur la trémie non loin de la cité Ryad «Hasnaoui » comme l’accident qui a coûté la vie récemment à une personne après la collision de deux véhicules au niveau de cette trémie.
Avant-hier encore, un carambolage a eu lieu entre 4 véhicules non loin de la bretelle menant à Ain El Beida. Cette route est une voie rapide qui permet d’éviter le tissu urbain de la ville notamment pour les automobilistes voulant rejoindre la RN02 reliant Oran à Ain Temouchent et les nouvelles cités d’AADL au pôle urbain Ahmed Zabana. La première rocade d’Oran enregistre un flux quotidien important de véhicules. Notons que cette route est un point noir en matière de sécurité routière pour les services de gendarmerie nationale ainsi que la protection civile qui interviennent souvent pour des accidents de route. La vigilance est très importante, et la vitesse excessive et le non respect du code de la route par les automobilistes sont souvent pointés du doigt comme cause de ces accidents. Notons que le facteur humain reste la principale cause des accidents de route qui endeuillent les familles à Oran, la vitesse excessive et le non respect du code de la route restent les causes principales du terrorisme des routes. Le facteur humain figure dans 95% des cas. Des jeunes âgés entre 18 et 25 ans, donc des jeunes ayant des nouveaux permis. Ce qui reflète que ces jeunes peuvent être la cause à tout moment d’accidents mortels sur les routes surtout avec le non respect du code de la route. De plus en plus de jeunes conducteurs perdent la vie alors qu’ils sont au volant, à la recherche d’une sensation d’adrénaline, ces jeunes n’hésitent pas à dépasser la vitesse autorisée et effectuer des dépassements et des manœuvres dangereuses.
Fethi Mohamed