dimanche , 7 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>UN DEALER MIS HORS D’ÉTAT DE NUIRE</span>:<br><span style='color:red;'>5.488 comprimés «Prégabaline» saisis à Es-Senia</span>

UN DEALER MIS HORS D’ÉTAT DE NUIRE:
5.488 comprimés «Prégabaline» saisis à Es-Senia

Dans le cadre des efforts dé ployés par la police d’Oran afin de lutter contre la criminalité sous toutes ses formes surtout celle liée à la commercialisation des stupéfiants, un joli coup a été réalisé par la brigade de stupéfiants relevant de service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Oran qui a mis la main sur une quantité de 5.488 comprimés de marque «Prégabaline 300mg», a-t-on appris jeudi de ce corps sécuritaire lors d’un point de presse tenu au siège de la sûreté.

En effet, lors de cette opération, les éléments de la brigade précitée ont réussi à mettre fin aux agissements d’un dealer notoire âgé de 36 ans. L’opération a été soldée ainsi par la saisie d’une arme blanche ainsi qu’une somme d’argent estimée à plus de 60 millions de centimes, représentant les revenus de la vente de cette drogue. Cette opération a eu lieu suite à l’exploitation d’informations recueillies par les éléments de la brigade, a précisé le chef de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Selon ces informations parvenues aux éléments de la brigade faisant état de l’existence d’un dealer, activant dans la commercialisation de psychotropes dans le milieu urbain qui détenait une quantité de comprimés de psychotropes, prêts à la commercialisation dans le milieu des jeunes. Après avoir été mis sous surveillance, il a été surpris non loin de son domicile dans la localité d’Es Sénia où il a essayé de s’échapper, mais il a été immédiatement arrêté. Sa fouille s’est soldée par la saisie d’une arme blanche prohibée ainsi que de deux téléphones smartphones. Munis d’un mandat de perquisition délivré par monsieur le procureur de la république près le tribunal correctionnel d’Es Senia, les policiers enquêteurs se sont rendus au domicile du mis en cause, où ils ont mis la main sur une quantité de 5.488 comprimés de psychotropes de marque «Prégabaline 300mg», sous forme de 49 paquets de huit plaquettes chacun, dissimulés dans sa chambre avec une somme d’argent. Pour répondre des chefs d’inculpation de détention et commercialisation illégale de stupéfiants, le dealer a été présenté dans l’après midi de jeudi devant le parquet. Il a été placé sous mandat de dépôt.
Fériel.B