vendredi , 26 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Jeux africains de la jeunesse/ (3e et dernière journée)</span>:<br><span style='color:red;'>5 médailles d’or pour la libre, l’Algérie au sommet de la lutte africaine</span>

Jeux africains de la jeunesse/ (3e et dernière journée):
5 médailles d’or pour la libre, l’Algérie au sommet de la lutte africaine

La sélection algérienne des luttes associées a  remporté neuf médailles (5 or et 4 bronze), lors de la troisième et  dernière journée consacrée à la lutte libre, terminant la compétition avec  un total de 23 médailles (12 or, 4 argent et 7 bronze), vendredi au  Complexe olympique Mohamed-Boudiaf d’Alger dans le cadre des Jeux africains  de la jeunesse (18-28 juillet).

La sélection algérienne a pris la première place au classement général des  médailles avec un total de 23 médailles (12 or, 4 argent et 7 bronze),  devant l’Egypte avec 20 médailles (10 or, 7 argent et 3 bronze) et le  Nigéria avec 18 médailles (3 or, 10 argent et 5 bronze). Les athlètes algériens de la lutte libre ont terminé les trois jours de  compétition avec brio en allant chercher la première place par équipes,  devant l’Egypte (4 or, 2 argent et 2 bronze) et le Nigéria (5 argent et 1  bronze). cinq médaillés d’or de la lutte libre sont Abbes Hamid Houari (45 Kg),  Benmhiriz Mohamed (48 Kg), Sahraoui Chouaib (60 kg), Herissi Youcef (71 Kg)  et Benferdjellah Fateh (80 Kg). Bouras Nour El islam (110 Kg), Khenfer  Idriss (65 kg), Oussama Laribi (55 Kg) et Ain Zerga Mohamed (92 kg) ont  pris le bronze. «Nous avons atteint nos objectifs escomptés avant le début de la  compétition, en remportant 12 médailles d’or, devant l’Egypte et le  Nigéria. Les jeunes lutteurs algériens viennent de franchir une nouvelle  étape. C’est un excellent résultat d’autant plus qu’il est réalisé ici en  Algérie. Nous avons travaillé pendant trois ans pour préparer ces jeunes  qui seront les dignes représentants de l’Algérie dans l’avenir. », a  déclaré à l’APS le président de la fédération algérienne des luttes  associées (FALA), Rabah Chebah. Très ému par les résultats réalisés par la lutte algérienne, le président  de la FALA a voulu remercier tous les staffs technique et administratif qui  ont travaillé pendant des années pour faire sortir ces jeunes lutteurs. «Nous avons scarifié nos familles pour atteindre cet objectif malgré tous  les problèmes que nous avons subi dans les trois dernières années. Dieu  merci, celui qui travaille ne pourra que réussir. C’est une réponse à ceux  qui ne croyaient dans notre discipline. Voilà la lutte au sommet de toutes  les disciplines engagées aux JAJ-2018. Nous allons continuer à travailler  pour faire évoluer cette équipe. », a dit Chebah. Les sélections algériennes ont pris la première place par équipes en lutte  gréco-romaine avec dix médailles (5 or, 3 argent et 2 bronze) et en lutte  libre avec neuf médaille (5 or et 4 bronze).