mardi , 19 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Accidents de la circulation</span>:<br><span style='color:red;'>52 décès et près de 1600 blessés en une semaine</span>

Accidents de la circulation:
52 décès et près de 1600 blessés en une semaine

Durant la période du 12 au 18 septembre, les unités d’interventions de la protection civile ont enregistré 21836 appels de secours et d’interventions pour répondre aux appels de détresses émis par les citoyens.

En effet, le bilan hebdomadaire de la DGPC fait état de 2312 interventions effectuées suite à 1252 accidents de la circulation ayant causé 52 décès et 1585 blessés, traités et évacués vers les structures hospitalières. Le bilan le plus lourd, précise-t-on, a été enregistré au niveau de la wilaya Nâama, avec 13 décès sur le lieu d’accident et 13 autres blessées pris en charge par les secours puis évacuées vers les structures hospitalières suite à 3 accidents de la route.
Concernant les secours à personnes, 12041 interventions ont été effectuées qui ont permis la prise en charge de 11240 blessés et malades traités par les secours médicalisés sur les lieux d’accidents et l’évacuation vers les structures sanitaires.
En outre, les secours ont effectué 2337 interventions pour procéder à l’extinction de 1607 incendies urbains, industriels et autres, les plus importants enregistrés au niveau de la wilaya d’Alger avec 194 interventions pour l’extinction de 152 incendies. Aussi, pour les opérations diverses, 5146 interventions ont été effectuées durant la même période pour l’exécution de 4590 opérations d’assistance aux personnes, ainsi que le sauvetage de 323 personnes en danger.
Pour les activités de lutte contre la propagation du coronavirus, les unités de la protection civile ont effectuée durant la même période, 289 opérations de sensibilisation à travers 58 wilayas portant sur cette pandémie du Covid-19.

Nécessité de sensibiliser des enfants

Par ailleurs et en en prévision de la rentrée scolaire 2021/2022 et pour assurer une sécurité optimale aux enfants, notamment sur les axes routiers qui connaissent une grande influence, la DGPC a mis en place un dispositif d’accompagnement spécial.
Ainsi, pour une entrée scolaire sans accidents de circulation il a été décidé le renforcement des équipes d’intervention pour répondre aux différentes sollicitations, particulièrement au niveau des zones urbaines et les points noirs où les risques d’accidents de la circulation sont élevés.
La prévention et la sensibilisation des parents, premiers éducateurs de la sécurité routière des enfants sur les dangers liés aux accidents de la circulation demeurent une priorité pour la Protection civile, les enfants sont peu conscients des dangers qui les menacent, car ce risque apparais à l’âge de 3 ans à l’entrée de l’enfant à la crèche puis augmente au départ seul à l’école à partir de l’âge de 6 ans et atteint le pique entre 11 ans et 12 ans ce qui nécessite un apprentissage des connaissances liés à la sécurité routière. A ce titre, la DGPC rappelle aux parents les recommandations de base en matière sécurité routière à expliquer à leurs enfants pour les protéger contre les risques des accidents de la route. La PC appelle à utiliser un passage piéton ou choisir un lieu doté d’une bonne visibilité pour traverser, Rester vigilant en traversant les passages pour piétons ainsi qu’en dehors de ceux-ci, tout comme il est important de regarder à gauche et à droite puis encore à gauche avant de s’engager sur la chaussée pour vérifier si des véhicules arrivent. Vérifier qu’il y a bien des feux signalisation, que le feu est au vert et que tous les véhicules sont à l’arrêt avant de s’engager et surtout de traverser le passage pour piétons en marchant et s’interdire de courir pour éviter des chutes sur la chaussée.
Noreddine Oumessaoud

Répondre