dimanche , 26 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Sidi Bel Abbés</span>:<br><span style='color:red;'>7,6 kilos de kif et 7.215 psychotropes saisis durant le premier trimestre</span>

Sidi Bel Abbés:
7,6 kilos de kif et 7.215 psychotropes saisis durant le premier trimestre

La sûreté de wilaya Sidi Bel Abbés a dressé son bilan des activités de ses éléments durant le premier trimestre de l’année en cours. Elle enregistre ainsi le nombre de 978 affaires traitées impliquant 1.005 personnes et 214 incarcérations.

Dans le volet des délits contre personnes, on relève 328 affaires traitées sur les 341 enregistrées (dont l154 cas de coups et blessures volontaires), qui ont impliqué 402 personnes et une trentaine d’incarcérations, soit une hausse par rapport à la même période de 2020 où on a enregistré 287 affaires résolues et 32 incarcérations. Dans le domaine des délits contre propriétés, il y a eu 179 affaires traitées sur les 359 (dont 77 vols de portables, et les 47 casses par effraction), ayant permis d’appréhender 279 individus dont 78 ont été placés sous les verrous. Pour les délits contre le bien public, on relève 87 affaires traitées, 168 inculpations et 35 détentions. Concernant la lutte contre les drogues, on note 78 affaires avec la saisie d’une quantité de 7,6 kilos de kif traité, 7.215 comprimés psychotropes, 0,9 grammes de cocaïne, et deux flacons hallucinogène, impliquant 154 personnes et 83 emprisonnements. Quant aux délits économiques et financiers, la sûreté de Sidi Bel Abbés a enregistré pour les trois premiers mois de l’année en cours, le nombre de 51 affaires, 8 incarcérations et un préjudice financier atteignant les 599 millions de centimes, plus les 29 affaires de mœurs et l’incarcération d’une quinzaine de coupables, en plus de 33 affaires de cybercriminalité impliquant 25 personnes, et les quatre viols sur filles mineures. Chose importante à relever, les 16 filles mineures ont été impliquées dans des crimes cette année contre zéro de sexe masculin. Enfin, et concernant les opérations coup de poing menées par la police, on cite les 174 opérations, l’étude de cas de 2.361 personnes, 1.977 véhicules contrôlés, et 171 arrestations.

M. Bekkar