dimanche , 25 octobre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Association Amel Oua tadamoune</span>:<br><span style='color:red;'>Une aide aux futurs mariés</span>
@ OT / Adda

Association Amel Oua tadamoune:
Une aide aux futurs mariés

L’association Amel Oua Tadamoune que dirige madame Kouaki a au siège du centre de l’enfant en détresse construit par l’association et qui doit ouvrir prochainement , aidé un couple à organiser leur mariage.

Les mariés issus de familles nécessiteuses avaient des difficultés pour réunir les moyens pour concrétiser leur rêve. Et c’est madame Kouaki qui a encouragé cette union en les aidant et cette cérémonie a eu lieu samedi dernier en présence des familles des mariés et de quelques invités vu cette période du coronavirus où les festivités des mariages n’ont pas lieu d’être. Les parents ont remercié madame Kouaki de cette aide.
A rappeler que l’association Ameloua Tadamoune est parmi les plus anciennes de la ville d’Oran menant nombre d’activités caritatives, notamment, en direction de l’enfance. Ainsi, des trousseaux de rentrée des classes sont distribués tous les ans dans les quartiers d’Oran et dans les zones rurales. Parallèlement, lors du ramadhan, ont été distribués aux hôpitaux tout le mois de jeûne avec la participation de Maram 300 repas chauds qui étaient régulièrement et gratuitement servis aux médecins et malades de l’hôpital du 1er novembre. L’association a également fêté la journée du 8 mars où elle a invité les pensionnaires du centre de Saint- Hubert et Dar El Rahma à fêter l’événement de cette journée. Des veillées religieuses sont organisées régulièrement à l’occasion des fêtes religieuses. Madame Kouaki Houria s’active beaucoup sur son grand projet. Le centre de l’enfance en détresse se concrétise petit à petit grâce au dynamisme de la présidente de l’association. Le projet a pris forme grâce aux généreux donateurs, elle compte également sur l’Etat pour prendre en charge le personnel médical et de l’enseignement afin que les enfants reçoivent une éducation semblable aux autres enfants, et une surveillance médicale. Le centre est prêt à 80%.C’est une grande réalisation et un plus pour les enfants en détresse que réalise cette association dont on ne peut que féliciter ses responsables.
Adda.B