mardi , 21 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Elles représentent une perte financière de 88 millions de Da</span>:<br><span style='color:red;'>8 millions de baguettes de pain jetées durant le Ramadhan</span>

Elles représentent une perte financière de 88 millions de Da:
8 millions de baguettes de pain jetées durant le Ramadhan

Huit millions de baguettes de pain ont été jetées durant le mois sacré du Ramadhan. Cette quantité représente une perte financière de 88 millions de dinars.

Ce chiffre a été communiqué, hier, par Sabrine Beguarre, cadre au sein de l’Agence nationale des déchets (ANA), lors de son intervention dans l’émission «Ce matin», diffusée par la télévision publique. Elle a précisé que le ministère de l’Environnement, à travers l’ANA, a effectué des études sur la quantité du pain jetée durant le mois sacré. Il ressort des résultats de ces études que «Huit millions de baguettes de pain ont été jetées durant les quatre semaines du mois sacré», a-t-elle indiqué. En termes de coût financier, Mme Beguarre a affirmé que les huit millions de baguettes de pain jetées représentent l’équivalent de 88 millions de dinars.
La même responsable a affirmé, dans le même contexte, que les quantités de déchets augmentent durant le mois du Ramadhan de 10% sur l’ensemble du territoire national. «Cette quantité représente les résidus de nourriture dont le pain, les produits couverts tels que le plastique, le carton, entre autres», a-t-elle encore détaillé.
L’invitée de la télévision publique a affirmé que les bancs à ordures ne peuvent pas contenir les quantités supplémentaires de déchets. «Ces quantités supplémentaires de déchets impactent négativement sur les capacités des communes», a-t-elle affirmé. Et d’ajouter : «les APC ont besoin des capacités humaines et matériels supplémentaires pour prendre en charge ces quantités de déchets».
Il convient de signaler qu’au niveau de la capitale, les quantités de déchets ménagers collectées ont connu une augmentation de 20 à 30% durant le mois sacré par rapport aux jours ordinaires. La chargée de Communication à l’entreprise Netcom, Nassima Yaakoubi, a indiqué le 6 mai dernier que «La collecte des déchets ménagers augmente considérablement durant le mois sacré de Ramadhan. 1.200 tonnes ont été collectés quotidiennement, soit une augmentation allant de 20 % à 30 % par rapport aux jours ordinaires». «Netcom a pris une série de mesures pour assurer le bon déroulement de la collecte des déchets et du nettoyage des routes et des lieux publics», a-t-elle indiqué.
Netcom a élaboré un «programme spécial» pour la collecte des déchets durant le mois sacré, a fait savoir Mme Yaakoubi, précisant que les agents de nettoyage ont assuré 7.000 tournées pour le ramassage des ordures, à raison de 4 tournées par 24h. L’entreprise a mobilisé 10 camions pour la collecte du pain auquel elle a réservé 150 bennes blanches, et ce au niveau de 26 communes, selon la responsable. Elle a affirmé qu’afin de faciliter le transfert des déchets au Centre d’enfouissement technique (CET) de Hamici (Zéralda), Netcom a mobilisé plus de 4.000 agents et 320 camions, dont des camions à bennes tasseuses et des camions citernes.
Il convient de signaler dans ce cadre qu’en dépit des campagnes de sensibilisation, les quantités de pain jetées ont connu une hausse. Durant le mois du Ramadhan, l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur avait mis en place un plan de communication pour lutter contre le phénomène du gaspillage du pain, en sensibilisant les citoyens.
Samir Hamiche