lundi , 18 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Tlemcen</span>:<br><span style='color:red;'>88% des foyers de la wilaya raccordés au réseau de gaz de ville</span>

Tlemcen:
88% des foyers de la wilaya raccordés au réseau de gaz de ville

Le taux de raccordement de la wilaya de  Tlemcen au réseau gaz de ville a atteint les 88 %, a annoncé lundi le wali,  en marge d’une cérémonie de mise en service de ce réseau dans les localités  de Mlilia et de Merazga, relevant de la commune d’Hennaya (11 km du  chef-lieu de wilaya).

*Avec l’entrée en exploitation de ces deux derniers réseaux, le taux de  raccordement de la wilaya de Tlemcen a atteint les 88 %, a affirmé Ali  Benyaiche à la presse, faisant savoir, qu’outre les enveloppes financières  centralisées, le budget de la wilaya a mobilisé un montant de 900 millions  DA pour alimenter en cette source d’énergie plus de 10.000 familles à  travers la wilaya. Le wali a précisé, également, que sur les 53 communes que compte la wilaya  de Tlemcen, 52 sont raccordées au réseau de gaz de ville, en attendant la  fin des travaux au niveau de la localité d’El Fehoul, dont le terrain est  accidenté et rocheux.
Pour la commune chef-lieu de daïra d’Hennaya, le chef de l’exécutif a  indiqué que cette collectivité sera raccordée à 100 % , en mars prochain,  avec la mise en service du dernier réseau de la localité de Abbouda en  cours de réalisation pour toucher 120 familles . Selon le directeur de la société de distribution de Tlemcen, Mohamed  Lamine Damouche, cette opération s’inscrit dans le cadre de la convention  passée avec la wilaya de Tlemcen pour l’exercice 2017.
Les réseaux réalisés  en extension à Mlilia et Merazga, concernent, respectivement, 376 et 119  familles. Cette convention vise le raccordement de 10.805 foyers, dont 976  ont été réalisés et 666 mis en service, a-t-il rappelé, faisant savoir  qu’un montant de 763 millions DA a été alloué à cette opération qui touche  un réseau 213,5 km à poser.
A cette occasion, le wali a pris connaissance des préoccupations des  citoyens de deux localités, notamment l’habitat rural, l’alimentation en  eau potable, l’aménagement rural. Ces préoccupations seront prises en  charge, graduellement, par les programmes de développement de la wilaya , a  affirmé Ali Benyaiche.