mardi , 4 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Oran | Fonds national de garantie des crédits aux PME </span>:<br><span style='color:red;'>Accompagnement prochain de 400 entreprises</span>
© OT / Adda

Oran | Fonds national de garantie des crédits aux PME :
Accompagnement prochain de 400 entreprises

Le Fonds national de garantie des crédits aux  petites et moyennes entreprises (FGAR) envisage d’accompagner 400  entreprises en 2018 au niveau national, a-t-on appris jeudi à Oran auprès  de cette institution financière.

Le directeur des engagements et du suivi au niveau de la direction  générale du FGAR, El Hadi Temmam, a indiqué, en marge d’une journée  d’information sur le FGAR, que ce fonds a réalisé de bons résultats l’année  dernière avec l’accompagnement de 340 PME ayant bénéficié de garanties aux  crédits.
El Hadi Temmam a souligné l’engouement d’opérateurs intéressés par le  développement de la production locale après la décision d’interdiction de  l’importation de certains produits. Le même responsable a annoncé que le FGAR entend la signature d’une  convention avec le secteur de l’environnement pour développer des activités  de recyclage et avec l’association des femmes algériennes chefs  d’entreprises (SEVE) pour accompagner.
En vue de développer sa performance, le FGAR s’attèle actuellement à  mettre en place un nouveau système informatique pour une fluidité de  l’information et une meilleure maîtrise de sa gestion et un traitement  rapide des dossiers de demandeurs de garanties, a ajouté M.Temmam. En outre, des discussions sont en cours avec des banques pour signer des  conventions, a indiqué, pour sa part, le chef du département des  engagements et du suivi et responsable des antennes régionales de ce fonds  qui a présenté, à l’occasion de cette journée d’information, un exposé  détaillé sur les missions du FGAR et les procédures d’obtenir des garanties  et  de remboursement.
Le FGAR est lié par des accords avec 20 banques et institutions  financières publiques et privées en vue de faciliter l’accès de petites et  moyennes entreprises au financement bancaire lors du lancement des projets,  en fournissant des garanties aux banques, a ajouté Chaâlal Mahfoudh. Selon les statistiques, présentées lors de cette rencontre abritée par le  siège de la Chambre de commerce et d’industrie de l’Oranie (CCIO), 2.125  projets ont bénéficié de garanties de 2014 à 2017. Ces projets ont généré  quelque 66.000 emplois.  Cette rencontre, initiée par le FGAR, a constitué une opportunité pour les  opérateurs économiques de s’enquérir des produits de cette institution  financière.