mardi , 30 novembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>MC Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Ait Djoudi arrive, levée imminente de l’interdiction de recrutement</span>

MC Oran:
Ait Djoudi arrive, levée imminente de l’interdiction de recrutement

L’entraineur Azeddine Aït Djoudi est attendu «au plus tard hier vendredi» à Oran pour signer son contrat avec ce club de Ligue 1 de football, a-t-on appris, jeudi, de la direction de la formation phare de la capitale de l’Ouest.

Ait Djoudi, qui a dirigé l’US Biskra (L 1) la saison passée, «a tout conclu avec le président Tayeb Mahiaoui. Il ne lui reste que de parapher son contrat qui s’étale sur une année», a fait savoir à l’APS le chargé de communication du MCO, Rafik Cherrak. Le nouvel entraineur des «Hamraoua» succède ainsi à Fouad Bouazza, qui était le quatrième coach à avoir dirigé les Rouge et Blanc lors de l’exercice écoulé. Bouazza a néanmoins réussi à mener son équipe vers la cinquième place à l’issue du championnat. Par ailleurs, la direction du MCO a assuré qu’elle avait entamé les démarches nécessaires pour lever l’interdiction de recrutement dont fait l’objet le club. «Nous ne tarderons pas à lever l’interdiction de recrutement, puisque les anciennes dettes ne dépassent pas les 10 millions de dinars», a rassuré le même dirigeant. Toutefois, les choses s’annoncent plus compliquées pour le club d’El-Bahia en prévision de la prochaine période des transferts prévue pour l’hiver prochain. Plusieurs joueurs de l’effectif de l’exercice passé ont saisi la Chambre nationale de litiges (CNRL) pour n’avoir pas perçu plusieurs salaires, rappelle-t-on. Cet état de fait a causé un départ massif des meilleurs joueurs de l’équipe, tels le gardien de but Litim, parti vers la formation d’Al Aïn de l’Arabie saoudite, Motrani et Boutiche, qui ont rejoint l’ES Sétif, Mellal, nouvelle recrue de la JS Saoura, et Hamidi, signataire au MC Alger. La liste devrait s’allonger lors des prochains jours, puisque d’autres éléments attendent leurs bons de sortie de la CNRL pour aller monnayer leurs talents ailleurs.

Répondre