dimanche , 27 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Le DGSN à partir de Ouargla</span>:<br><span style='color:red;'>Application rigoureuse des lois de la République pour lutter contre la criminalité sous toutes ses formes</span>

Le DGSN à partir de Ouargla:
Application rigoureuse des lois de la République pour lutter contre la criminalité sous toutes ses formes

Le directeur général de la Sureté nationale (DGSN), Khelifa Ounissi, a mis l’accent, lors d’une rencontre régionale Sud-est d’évaluation et d’orientation, sur l’application rigoureuse des lois de la République pour lutter contre la criminalité sous toutes ses formes, rapporte jeudi un communiqué de la cellule de communication et de presse de la DGSN.

Lors de cette rencontre ayant regroupé mercredi à Ouargla les chefs de sureté des wilayas du Sud-est et les responsables des services régionaux, le DGSN a donné des orientations opérationnelles dans le cadre de la préparation des activités de police à court et moyen termes, afin de sécuriser les évènements nationaux, à l’instar de la rentrée sociale et des examens du Baccalauréat, conformément aux missions constitutionnelles dévolues au corps de la sureté nationale, est-il signalé.
M. Ounissi a également souligné l’importance de la préservation de l’aptitude opérationnelle afin d’assurer la sécurité du citoyen et la préservation de ses biens, insistant sur la poursuite des efforts de lutte contre la criminalité sous toute ses formes, dont la criminalité transfrontalière, les crimes économiques et la criminalité urbaine, à travers une stricte application des lois de la République, et ce dans le respect des principes des Droits de l’Homme, a ajouté le document.
Cette rencontre régionale Sud-est, à laquelle ont aussi pris part les directeurs centraux de la DGSN, entre dans le cadre de l’évaluation générale des activités des services de la Sureté nationale pour les années 2019-2020, notamment le volet relatif à la lutte contre la criminalité sous toutes formes et la protection des personnes et des biens, conclut le communiqué de la DGSN.