mardi , 16 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Salaouatchi inaugure deux grands navires de pêche de fabrication algérienne</span>:<br><span style='color:red;'>«Augmenter la production halieutique pour renforcer la sécurité alimentaire»</span>

Salaouatchi inaugure deux grands navires de pêche de fabrication algérienne:
«Augmenter la production halieutique pour renforcer la sécurité alimentaire»

Le ministre de la Pêche et des productions halieutiques, Hichem Sofiane Salaouatchi, a indiqué, hier, que son secteur vise à porter à la hausse la production halieutique pour renforcer la sécurité alimentaire de l’Algérie.

Intervenant à l’occasion d’une visite effectuée dans la wilaya de Boumerdès durant laquelle deux grands navires de pêche de fabrication algérienne ont été inaugurés à Zemmouri, M. Salaouatchi a affirmé que cette inauguration est considérée comme une réalisation historique pour le secteur de la pêche. «Nous avons pu atteindre l’un des objectifs fixés par le plan d’action du gouvernement», a-t-il ajouté.
Au cours la cérémonie d’inauguration à laquelle a pris part le médiateur de la République, Brahim Merad, le ministre de la Pêche et des productions halieutiques a affirmé que la valeur marchande de ces deux navires s’élevait à 4,8 millions de dollars, ce qui permettait une économie de 3,6 millions de dollars sur la facture d’exportation s’ils étaient importés d’un fournisseur étranger.
Dans le même sillage, le ministre a fait savoir que 15 entreprises spécialisées dans ce domaine ont bénéficié d’assiettes foncières au niveau de 12 wilayas du pays, ce qui permet à l’activité de construction de bateaux de pêche en haute mer de prospérer en Algérie. «Cette réalisation est rendue possible grâce aux instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a ordonné le déblocage des projets de construction de navires de pêche dans 12 wilayas où 15 entreprises ont bénéficié de l’élargissement de l’assiette foncière et de concession d’investissement», a-t-il affirmé. Et d’ajouter : «Ce qui nous permet aussi de devenir un pôle en Méditerranée dans cette activité maritime et économique», a-t-il déclaré. Le ministre a indiqué, à la même occasion, qu’un troisième bateau de la même taille sera inauguré dans les prochains mois, précisant que «le coût total des trois navires sera de plus de 1,5 milliard de DA», a encore précisé le premier responsable du secteur.
Il a souligné que le processus de construction de ces navires de pêche d’une grande taille s’inscrit dans les cadres d’un écosystème qui permet le développement de cette activité économique. Il facilite l’opération d’attraction des grandes entreprises étrangères spécialisées dans ce domaine, ce qui permet aux entreprises algériennes de bénéficier d’expériences, du transfert technologique et de formation de haut niveau.
Pour M. Salaouatchi, l’inauguration de ces deux navires est également considérée comme un véritable départ pour la mise en place d’une flotte maritime dédiée à la pêche en haute mer. «La multiplication de ces efforts permettra à l’Algérie de se doter d’une importante flotte de pêche et d’augmenter considérablement sa production halieutique», a-t-il assuré.
Il convient de signaler que l’un des deux navires inaugurés hier sera baptisé au nom des frères chahids Mohamed et Ali Benaâmane connus pour avoir exercé le métier de marin.

Samir Hamiche