dimanche , 27 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Contrôle technique </span>:<br><span style='color:red;'>Avis mitigés des citoyens sur les mesures fixant la durée du contrôle en fonction du type du véhicule</span>
© D.R

Contrôle technique :
Avis mitigés des citoyens sur les mesures fixant la durée du contrôle en fonction du type du véhicule

La récente mesure appliquée par les agences de  contrôle technique de véhicule fixant la durée du contrôle technique des  véhicules (20 mn pour le poids léger et 30 mn pour le poids lourd) a  suscité un  mécontentement chez certains citoyens qui se sont plaints des  longues files d’attente devant les agences, tandis que d’autres y voit un  moyen d’assurer leur sécurité.

Les agences de contrôle technique de véhicules avaient lancé, en début  d’année (2018), une nouvelle mesure relative au contrôle de véhicules  fixant la durée du contrôle technique pour chaque véhicule (20 mn pour les  véhicules légers et 30 pour les poids lourds), une mesure critiquée par  plusieurs citoyens, en raison des longues files d’attente devant ces  agences, pouvant durer parfois une journée complète. Approchés par l’APS, plusieurs citoyens se sont plaints de «la longue  attente» devant les agences de contrôle  technique, estimant qu’une telle  mesure ne fait qu’aggraver la situation et signifie une perte de temps  considérable. Cependant, d’autres citoyens ont estimé que cette mesure servait l’intérêt  général et assurait la sécurité des chauffeurs de véhicules, en ce sens où  elle permet de garantir un contrôle minutieux de chaque véhicule et de  détecter d’éventuelles anomalies. Cette mesure vise, en premier lieu, à protéger le citoyen et à s’assurer  du déroulement de l’opération dans les meilleures conditions et dans un  cadre légal, a déclaré à l’APS le directeur des transports de la wilaya  d’Alger, Rachid Ouazane.
Concernant les longues files d’attente devant ces agences, le responsable  a indiqué que des efforts sont consentis pour encourager les propriétaires  de ces agences à créer des lignes de contrôle supplémentaires au niveau de  leurs agences, pour réduire le temps d’attente, ajoutant que les autorités  compétentes encourageaient l’investissement pour la création de nouvelles  agences de contrôle. M. Ouazane a mis l’accent sur l’importance de cette mesure qui vise à  protéger le citoyen et à s’assurer du bon état du véhicule, en vue de  réduire le nombre des accidents de la route en Algérie, qui font des  milliers de morts et de blessés. Selon M. Brahim Ammar, responsable technique au centre de contrôle  technique des véhicules «Cota», l’application de cette mesure ne pose pas  de problèmes.
Et d’ajouter que la mesure fixant la durée du contrôle de  chaque véhicule répondait à des normes internationales pour garantir un  contrôle efficace du véhicule. L’intervenant a fait savoir que toutes les mesures avaient été prises pour  faciliter l’opération au citoyen qui, une fois le contrôle technique  terminé, se verra remettre un document qui prouve le bon état de son  véhicule et le prémunira contre toute poursuite judiciaire. Il a appelé les conducteurs à se rapprocher des différentes agences de  contrôle technique, avant la fin de la validité du document de contrôle  technique, pour éviter les longues files d’attente.