samedi , 24 juillet 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Disponibilité et distribution de l’oxygène médical</span>:<br><span style='color:red;'>Benbouzid annonce la création d’une cellule de veille</span>

Disponibilité et distribution de l’oxygène médical:
Benbouzid annonce la création d’une cellule de veille

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a annoncé, hier, mercredi, la création d’une cellule de veille qui se chargera de contrôler la production, la distribution et la consommation de l’oxygène médical.

Alors que la pression se fait, de plus enplus, sentir sur cette matière utilisée notamment pour la prise en charge des patients atteints du coronavirus au niveau des établissements hospitaliers, qui nécessitent une assistance respiratoire, cette cellule, baptisée «Cellule Oxygène» aura pour mission de contrôler la production, l’acheminement et la distribution de cette matière pour assurer une meilleure disponibilité. Le Pr Benbouzid a affirmé que cette cellule, créée sur la base d’une instruction du Premier ministre Aymen Benabderrahmane, se chargera aussi de veiller sur l’approvisionnement des établissements hospitaliers, en coordination avec les secteurs concernés.
Intervenant lors d’une réunion tenue par visioconférence ayant réuni les directeurs de santé, le Pr Benbouzid a affirmé que cette cellule structurelle «travaille grâce à une base de données dont la mission est de contrôler et suivre la production, la distribution et la consommation d’oxygène médical». Le ministre de la Santé a affirmé que les quantités de l’oxygène médical produites localement avant la pandémie étaient suffisantes, expliquant toutefois qu’elles ne suffisent plus à cause de la forte demande enregistrée au niveau des services Covid-19 au sein des hôpitaux et établissements hospitaliers.
Il convient de signaler qu’après une accalmie qui a duré quelques mois, la troisième vague du coronavirus a créé une forte pression sur l’oxygène médical. Alors que l’Algérie dispose de trois entreprises de production d’oxygène qui tournent actuellement à plein régime, à savoir Linde Gaz, Sidal (Ex Air Liquide) et Calgaz Algérie, plusieurs hôpitaux souffrent de pénurie de cette matière.
La hausse des contaminations par le coronavirus et ses variants dont les statistiques dépassent depuis plusieurs jours les 1200 cas a engendré un rebond des hospitalisations. L’augmentation des cas Covid-19 nécessitant une hospitalisation a engendré à son tour une forte demande de l’oxygène médical. Pour remédier à cette situation, Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed, avait déjà annoncé la multiplication des efforts pour augmenter les capacités de production de l’oxygène. Le Dr Benbahmed a donné, le 12 juillet dernier, des instructions, concernant la mobilisation des capacités de production et de distribution de l’oxygène médical en prévision des besoins accrus des structures sanitaires, a indiqué le ministère. Le ministre a ordonné de «mobiliser tous les producteurs d’oxygène médical, notamment les moyens de transport de cette matière en vue d’approvisionner les établissements hospitaliers», a précisé le ministère sur sa page Facebook.
Ces instructions ont été données lors d’une réunion présidée par M. Benbahmed qui a regroupé l’ensemble des producteurs d’oxygène au niveau national, à savoir Lind Gaz, Saidal, Rayanox, Calgaz et Aures gas. La réunion s’est déroulée en présence des cadres du ministère de l’Industrie pharmaceutique ainsi que des représentants du ministère de l’Intérieur et du ministère de la Santé, a ajouté la même source.
Samir Hamiche