jeudi , 29 octobre 2020

Edito

:
L’Afrique au chevet de la Libye

Après des errements de plusieurs mois, l’Afrique reprend l’initiative sur le dossier libyen. Il eut d’abord la participation de l’Algérie et de l’Egypte à la Conférence de Berlin. Les pays voisins de la Libye ont été, ensuite, réunis à Alger au niveau des ministres des Affaires étrangères. A partir d’hier, c’est l’Union africaine, à travers son Comité de haut niveau ... Lire la suite »

:
L’arnaque du siècle

En réalité le plan de paix de Trump, appelé pompeusement le « deal du siècle », n’est rien d’autre qu’une liquidation de la question palestinienne. Ce plan est dans ses dessous un fait accompli qui jette les Palestiniens en dehors de leur terre, et qui tourne le dos à toutes les conventions internationales. Pour Trump et son gendre Jared Kushner, il s’agit ... Lire la suite »

:
Algérie-Libye: de l’humanitaire à l’économie

Les principale victimes du conflit libyen, sont les civiles. Ce serait défoncer une porte ouverte que de le dire. L’Algérie qui a pris l’initiative de faire des populations sa priorité diplomatique et humanitaire, ne se contente pas d’assister le peuple libyen. Ainsi, bien plus qu’une attitude paternaliste et donc limitée dans le temps, les opérateurs économiques nationaux ont pris le ... Lire la suite »

:
Un partenariat à promouvoir

La visite du président turc, Recep Tayyip Erdogan, vise à booster les relations entre les deux pays. Des relations qui ont connu un début de frémissements pour atteindre 4 milliards de dollars d’échanges commerciaux en 2019, faisant de la Turquie le 5ème partenaire commercial de l’Algérie après la Chine, la France, l’Italie et l’Espagne. Une position et des chiffres que ... Lire la suite »

:
L’aveu de Macron

Le président français Emmanuel Macron, s’est exprimé hier, dans un quotidien français sur le mal français en Algérie. L’entretien de presse est passé presque inaperçu en Algérie comme en France, mais cela n’enlève rien à sa pertinence. A bien lire les déclarations de Macron, on comprend que l’homme est toujours sur sa ligne du temps où il était encore candidat ... Lire la suite »

...:
Un style et des convictions

Peut-on déjà parler d’un style Tebboune ? Manifestement oui. Le nouveau président de la République imprime sa marche, sa démarche et son calendrier dans un style apaisé et surtout fondamentalement basé sur la concertation. La délicate situation que traverse le pays nécessite obligatoirement cette manière de faire et le chef de l’Etat semble y accorder la plus haute importance. Pour ... Lire la suite »

,,,:
L’information est une arme

Le président de la République a reçu, hier, des responsables de médias nationaux. Dans la dépêche annonçant cette entrevue, la présidence a mis en avant le caractère désormais régulier des contacts qu’aura le premier magistrat du pays avec les professionnels de la presse en Algérie. Cette démarche, innovante en soi, est à saluer, bien entendu. Elle est à saluer d’autant ... Lire la suite »

:
Prendre le taureau par les cornes

Enfin, serions nous tentés de dire, après la décision du président de la République de prendre sérieusement en charge le dramatique dossier des accidents de la route. En effet, Abdelmadjid Tebboune a chargé officiellement son Premier ministre, Abdelaziz Djerad, de tenir dans les plus brefs délais un Conseil interministériel consacré exclusivement à l’examen du fléau des accidents de la route. ... Lire la suite »

:
Consolider la trêve

Les pays présents à Berlin pour discuter de la crise libyenne sont tous d’une manière ou d’une autre directement concernés par la situation dramatique et dangereuse à laquelle est arrivée la situation dans ce pays du nord de l’Afrique. Autour de la table se trouvent en réalité des pays qui ont une influence directe sur les deux parties en conflit. ... Lire la suite »

:
Tourisme Saharien, ce parent pauvre…

Calendrier gouvernemental oblige, le ministre du Tourisme qui affectionne particulièrement le tourisme saharien, n’en parle pas trop ces temps-ci. Pourtant, nous sommes bien au cœur de la saison. Ce n’est pas que l’exécutif s’en désintéresse, loin s’en faut. On en a pour preuve la promesse présidentielle de revoir le processus d’octroi de visas touristiques. Il reste que cette disposition n’est ... Lire la suite »