vendredi , 25 septembre 2020

Edito

...:
Une question de priorités

Il fut un temps où tous les travailleurs de tous les secteurs, ont bénéficié d’augmentation de salaires jugées par certains comme conséquentes. Ce fut le temps où le baril du pétrole dépassait allégrement les 120 dollars. Une période qui avait connu beaucoup de mouvements sociaux qui poussaient dans ce sens des augmentations, notamment dans le secteur de l’Education. Depuis ces ... Lire la suite »

...:
Daech menace le Maghreb

Les dernières informations sur la présence de Daech en Libye glacent le sang. Plus de 10.000 combattants opèreraient sur un vaste territoire de plusieurs centaines de kilomètres. Une activité encore discrète, mais en évolution méthodique et dangereuse, pour l’ensemble de la région. On parle même de recrutement de nouveaux combattants parmi les Africains sub-sahariens, initialement candidats à l’émigration clandestine. Daech ... Lire la suite »

L’économie, le Trésor public et la poche du citoyen

Les prix du pétrole se donnent des couleurs, mais le gouvernement semble tenir à sa liste négative de 850 produits désormais interdits d’importation. Il est encore tôt de dresser un «tableau d’honneur» à l’exécutif, du fait qu’il ne calque toujours pas ses dépenses sur la valeur de l’or noir, bien que l’impression qui se dégage, tend à confirmer une volonté ... Lire la suite »

...:
L’inévitable embrasement?

Les positions américaines sur le processus de paix au Proche Orient ont vraiment de quoi inquiéter. Arrivé au pouvoir, le président Donald Trump s’est engagé à réussir là où tous ses prédécesseurs avaient échoué. Il clamait haut et fort, qu’avec lui le conflit israélo-palestinien trouvera une solution et que son «plan de paix» réglera ce long conflit. Mais les jours ... Lire la suite »

...:
L’art de se mettre hors jeu

Les conflits sociaux qui commencent à peser sur la scène nationale, installent déjà un sentiment de malaise. Un malaise du essentiellement, à ce refus manifeste d’un dialogue sincère et capable, surtout de faire avancer les choses dans le bon sens. Des secteurs, comme la Santé et l’Education, posent de sérieuses interrogations sur les motivations non déclarées et des objectifs réels, ... Lire la suite »

....:
Trop c’est trop!

La grève du Cnapeste entame aujourd’hui son troisième jour. Maintenu malgré la décision de justice la déclarant son caractère illégal, le mouvement de débrayage des enseignants prend des allures de défis à l’endroit du ministère de l’Education nationale. Plus encore, les animateurs du syndicat s’autorisent de rejeter un jugement de justice. La posture est tout simplement insultante pour la République. ... Lire la suite »

...:
L’urgence des défis

Pendant deux jours, l’Afrique s’est penchée sur ses innombrables problèmes et menaces, qui freinent son développement et toutes ses sorties de crise. Cette fois, les leaders africains se sont voulus clairs et sans concessions, pour mettre le doigt sur ces fléaux qui ne lui permettent plus d’avancer, et en premier desquels, vient la corruption. Une corruption, qui gangrène les économies ... Lire la suite »

...:
Les essais nucléaires et le deuxième collège

L’Algérie et la France officielles, discutent des effets des essais nucléaires français dans le désert de Reggane et des indemnisations des Algériens soumis aux radiations. Au moment des faits, Paris n’y pensait pas vraiment. A l’époque, les Algériens n’avaient pas de voix. La génération de l’après indépendance n’a pas connu le deuxième collège. L’expression est certes usitée par quelques politiciens ... Lire la suite »

...:
Ce qu’il faut condamner

Comme il n’y a pas d’événement majeur, la presse en crée. C’est malheureux d’en arriver là, mais voilà à quoi nous en sommes réduits. Notre presse précipite les choses et un quotidien n’a pas hésité, à parler d’un risque d’une année blanche dans le secteur de l’Education. Une «info» qui a étonné tout le monde, car, jusqu’à preuve du contraire, ... Lire la suite »

...:
Le long chemin de l’émergence

L’Algérie est encore en plein dans sa rentrée sociale. Au moment où dans d’autres pays, les travailleurs ont fini leur «mouvement d’humeur», les résidents, personnel navigant commercial et bientôt les enseignants, montent au créneau et donnent une coloration particulière à ce mois de janvier. De leur côté, les partis politiques s’affairent à organiser leur bases et les députés «convoquent» les ... Lire la suite »