mardi , 7 juillet 2020

Edito

:
La bêtise humaine au pouvoir

Dire que le monde est sens dessus dessous ces derniers jours, c’est peu de choses. Et ce n’est pas le dérèglement climatique qui est en cause. C’est une pandémie qui plombe le pétrole, ferme des centaines d’entreprises, prive des millions d’être humains d’une ration de nourriture et met les Etats dans une situation burlesque, puisqu’ils en viennent à se faire ... Lire la suite »

:
La fin d’un projet utopique ?

Nous avons déjà soulevé sur ces mêmes colonnes, cette question qui taraude l’esprit de tous les gouvernants de ce monde, et qui se résume à cette seule question. De quoi sera fait demain et comment sortira le monde de cette pandémie du coronavirus? Si à ce jour, on semble plus ou moins d’accord sur l’avance prise par certains pays et ... Lire la suite »

:
L’enseignement d’une crise

Le Groupe pharmaceutique SAIDAL, s’est lancé pour la première fois dans la production du gel hydro-alcoolique, un produit fortement demandé sur le marché dans le contexte de la pandémie du coronavirus. Cette initiative vient confirmer un élan sans précédent de la part des entreprises publiques et privées qui n’ont pas hésité à se lancer dans la production de tout ce ... Lire la suite »

....:
Le comportement salutaire

Depuis hier, toute l’Algérie est sous confinement partiel de 19 heures à 7 heures du matin, alors que les neuf wilayas déjà touchées par cette mesure verront leur confinement allongé de 15 heures à 7 heures du matin, au moment où la wilaya de Blida, quant à elle, restera sous confinement total. Ces mesures répondent à une propagation toujours ascendante ... Lire la suite »

...:
Le décompte macabre et l’après COVID-19

La courbe épidémique algérienne commence à prendre des allures exponentielles. Le nombre de cas testés positifs et de décès progresse de façon inquiétante. Non pas que l’on n’attendait pas une progression aussi alarmante de l’épidémie, mais le seul fait de les consulter quotidiennement pour faire une comptabilité macabre anxiogène, ajoute au stress de l’ensemble de la communauté nationale. Les Algériens ... Lire la suite »

:
Une super puissance se dégage

Comme il y a un avant et un après JC, et un avant et un après 11 septembre 2001, il y aura fatalement un avant et un après coronavirus. Sur ce point, tout le monde est d’accord. Mais si on sait de quoi était fait le monde avant le coronavirus, on ne sait pas de quoi il sera fait après ... Lire la suite »

:
L’Algérie vaincra la haine

Le pays traverse une épreuve sans précédent en 57 ans d’indépendance. Il n’est pas le seul dans cette situation. La totalité des Nations connaissent la même situation. Il n’existe pas un seul dirigeant au monde qui puisse garantir une maîtrise totale de l’épidémie ou encore une échéance de sortie de crise. L’Algérie n’est donc pas un « cas » à ... Lire la suite »

...:
Aujourd’hui décidera de demain

Peut-on tirer déjà un quelconque enseignement de ce drame planétaire qui enveloppe tous les pays depuis déjà plus de trois mois ? Trop tôt sûrement pour avancer des enseignements. Mais il reste néanmoins une chose de sûr, l’humanité découvre brutalement à quel point elle est faible et vulnérable. Pourtant, on croyait, il y a seulement quelques semaines de là, que ... Lire la suite »

:
Les enseignements d’une pandémie

Le coronavirus sévit sur toute la planète et oblige 3 milliards de terriens au confinement. Les 4 milliards qui restent suivront certainement. C’est juste une question de temps. L’envahissement inexorable de la maladie nous apprend, en effet, qu’aucun pays n’est à l’abri de la fameuse vague épidémique. Les épidémiologistes n’ont d’autre traitement que le confinement pour ralentir un tant soi ... Lire la suite »

:
Faible et vulnérable

Plus d’un demi-million de personnes contaminées. 30000 morts. Plus de 3 milliards de personnes confinées. Le monde a peur. Une peur du virus, mais aussi et surtout de l’inconnu. Et dans ce cas de grande détresse, chacun se referme sur lui-même et la solidarité internationale fond au fur et à mesure que la situation se complique. Les Etats ne savent ... Lire la suite »