mercredi , 2 décembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Commission médicale/FAF</span>:<br><span style='color:red;'>«C’est impossible de reprendre au vu de la situation sanitaire actuelle»</span>

Commission médicale/FAF:
«C’est impossible de reprendre au vu de la situation sanitaire actuelle»

Le président de la commission médicale de la Fédération algérienne de football (FAF) Djamel Eddine Damerdji, a estimé vendredi qu’il était «impossible» de reprendre l’entraînement collectif et la compétition, «au vu du nombre élevé de cas positifs», au nouveau coronavirus (COVID-19), constatés depuis plusieurs jours.

«C’est impossible de reprendre l’entraînement collectif et la saison, au vu de la situation sanitaire actuelle. Nous recensons une moyenne de 160 cas confirmés au COVID-19 par jour, ce qui n’est pas pour faciliter la reprise.
Franchement, je vois mal comme peut-on rejouer au football, d’autant que les clubs auront besoin d’au moins six semaines de préparation pour retrouver leurs repères», a-t-il indiqué.
Pour discuter d’une éventuelle reprise de la saison, une réunion s’est tenue récemment au siège du ministère de la Jeunesse et des Sport, en présence d’un représentant de la FAF, du président de la Ligue de football professionnel (LPF) Abdelkrim Medouar, ainsi que d’un représentant du Centre national de la médecine du Sport (CNMS).
Aucune décision n’a été prise sur une possible reprise du championnat. Tous les intervenants étaient unanimes à dire que tout sera tiré au clair après le déconfinement. Il s’agit de la deuxième sortie médiatique du premier responsable de la commission médicale, en l’espace d’une semaine, confirmant une nouvelle fois son scepticisme quant à une éventuelle reprise du championnat, suspendu depuis mars dernier.
«La dernière directive sur l’obligation de porter une bavette dans les lieux publics, publiée dans le journal officiel, et tout ce que cela impacte sur le protocole, a compliqué une éventuelle reprise.
Certains s’interrogeaient pourquoi l’Algérie ne se repose pas sur le modèle allemand (reprise de la Bundesliga le week-end dernier, ndlr), je leur réponds que nous n’avons ni le même système sanitaire, ni encore moins la conscience du peuple allemand», a-t-il ajouté sur les ondes de la radio nationale.
L’ensemble des championnats et manifestations sportives sont suspendus depuis le 16 mars en raison du Covid-19.
Selon le dernier bilan établi jeudi, l’Algérie a enregistré 7728 cas de contamination au coronavirus et 575 décès.