lundi , 18 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Journée internationale de la Femme</span>:<br><span style='color:red;'>Chanegriha préside une cérémonie en l’honneur des personnels féminins du MDN</span>

Journée internationale de la Femme:
Chanegriha préside une cérémonie en l’honneur des personnels féminins du MDN

Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), a présidé dimanche à Alger, une cérémonie en l’honneur des personnels féminins, militaires et civils, du ministère de la Défense nationale (MDN), indique un communiqué du ministère.

«A la veille de la célébration de la journée internationale de la Femme, correspondant au 8 mars de chaque année, Monsieur le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire, a présidé le 07 mars 2021, au siège du ministère de la Défense nationale, une cérémonie en l’honneur des personnels féminins, militaires et civils, du ministère de la Défense nationale», souligne le communiqué.
Dans une allocution prononcée à l’occasion, le Général de Corps d’Armée a adressé à «l’ensemble des personnels féminins, toutes catégories confondues, militaires et civiles, relevant de l’Armée nationale populaire, et à travers elles à leurs familles et proches, (ses) sincères vœux de santé, de bonheur, de prospérité et de réussite», ajoute la même source.
Le Chef d’Etat-Major de l’ANP a tenu, dans ce contexte, à «saluer les louables initiatives de l’Etat, à sa tête Monsieur le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, en matière d’équité envers la femme algérienne».
Selon M. Chanegriha, ses initiatives traduisent «la détermination des hautes autorités du pays à impliquer la femme dans tous les domaines de la vie publique, et ce, au même pied d’égalité avec l’homme, et à l’encourager à réaliser son potentiel, à exprimer ses talents et à s’acquitter du rôle qui lui est dévolu, dans la société et au sein des institutions de l’Etat, à travers l’accession aux différents postes et fonctions de responsabilité, et la contribution à la prospérité et au progrès de notre chère Algérie».
A l’aune de ce climat propice, a-t-il poursuivi, «nous pouvons constater avec une immense fierté, la présence de la femme dans tous les domaines, où elle avance, d’un pas sûr et avec mérite, vers la réalisation de ses ambitions légitimes, armée de volonté, de savoir et de valeurs morales élevées, et animée par l’espoir d’un avenir meilleur pour elle et pour sa société». Le Général de Corps d’Armée a cité, lors de cette cérémonie, «l’exemple des inoubliables femmes» algériennes des années 90, qui ont confronté, de manière héroïque, la violence du terrorisme barbare.
«Je tiens, en cette occasion, à rendre un vibrant hommage à toutes les femmes algériennes qui se sont sacrifiées, pour la liberté et le recouvrement de la souveraineté, ainsi que toutes celles qui ont fait face au terrorisme barbare et ont contribué à servir leur patrie, avec fidélité et dévouement, pour sauvegarder sa sécurité et sa stabilité», a-t-il affirmé.
Il a cité, à ce titre, «un des mémorables hauts-faits des femmes algériennes des années 90, qui ont confronté, d’une manière héroïque, le terrorisme sanguinaire et la violence aveugle».
«Je me rappelle, avec énormément de fierté et d’orgueil, l’attitude courageuse d’un groupe de braves enseignantes, dans la wilaya de Sidi Bel-Abbes, qui avaient volontairement décidé de remplacer, durant une semaine, leurs collègues assassinées, à la fleur de l’âge, dans un lâche attentat terroriste», a-t-il ajouté.
Le Chef d’Etat-Major de l’ANP a soutenu que «cet acte héroïque qui était aussi un énorme défi, a été gravé dans la mémoire de tout le peuple algérien et a amené les citoyens sans défense à porter les armes pour combattre ces criminels, aux côtés de leurs frères de l’Armée nationale populaire et des services de sécurité, et pour éliminer cette horde égarée et tyrannique».
A l’issue de cette cérémonie à laquelle ont pris part le secrétaire général du MDN, des chefs des départements, du contrôleur général de l’Armée, des directeurs et chefs des services centraux du MDN et de l’Etat-Major de l’ANP, le Général de Corps d’Armée a honoré un nombre de personnels féminins, militaires et civils exerçant au niveau des différentes structures de l’ANP et des services de sécurité.