samedi , 26 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>L’USMBA en danger </span>:<br><span style='color:red;'>Cherif El Ouezzani crie à l’injustice</span>
© D.R

L’USMBA en danger :
Cherif El Ouezzani crie à l’injustice

L’USM Bel Abbes, qui a essuyé vendredi sur le  terrain de la JS Kabylie sa deuxième défaite de rang (2-1) pour le compte  de 21 journée de Ligue 1, n’est désormais qu’à deux unités de la relégation  en Ligue 2 Mobilis de football. Les gars de la «Mekerra» payent la défalcation, sur décision de la  fédération internationale de football, de six points de leur compteur, au  moment où les promesses des dirigeants du club de récupérer ces points  n’ont toujours pas été concrétisées. A l’issue du match de Tizi Ouzou contre une formation mal en points jouant  sa survie parmi l’élite, les protégés de Cherif El Ouezzani devaient au  moins revenir avec un nul, eux, qui restaient sur une lourde défaite à  domicile face au MC Oran (5-2), mais ils ont finalement perdu le pari. L’entraineur Cherif El Ouezzani, lui, s’est empressé à l’issue du match à  pointer du doigt l’arbitre de la partie, lui imputant la responsabilité de  la défaite, en sifflant d’abord un penalty imaginaire au profit des locaux  et en nous en privant en toute fin de partie d’un autre des plus valables ,  a-t-il déclaré à la presse à l’issue de la rencontre. Le champion d’Afrique avec la sélection algérienne en 1990 a, en outre,  déploré les conditions extra-sportives dans lesquelles s’est déroulée la  partie, estimant que «la JSK devait descendre en Ligue 2 si elle le  méritait» . «Même les grands clubs ont joué en deuxième palier. On ne devrait donc pas  recourir à des moyens extra-sportives pour sauver la JSK ou une autre  formation de la relégation si elle méritait un tel sort»