mardi , 11 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>MC Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Cherif El Ouezzani insiste à faire le bilan devant l’AG des actionnaires</span>

MC Oran:
Cherif El Ouezzani insiste à faire le bilan devant l’AG des actionnaires

Le directeur général du MC Oran, Si Tahar Cherif El Ouezzani, dont le mandat a expiré en juin dernier, a demandé samedi à ce qu’il ait l’occasion de faire le bilan de sa gestion financière de l’exercice passé lors de l’assemblée générale des actionnaires, prévue pour le 10 août.

Cette demande «a pour objectif de faire taire certaines voix qui tentent de remettre en cause la gestion financière du club au cours des dix derniers mois», précise un communiqué de la direction de la formation de Ligue 1 de football publiée sur sa page facebook. Si Tahar Cherif El Ouezzani a été nommé en juin 2019 au poste de directeur général du MCO. Il s’est vu octroyer les pleins pouvoirs sur le double plan administratif et technique en raison de la vacance du poste de président du conseil d’administration suite à la démission d’Ahmed Belhadj. Mais le champion d’Afrique avec la sélection algérienne en 1990 n’a jamais fait l’unanimité parmi les actionnaires. Sa gestion a été souvent remise en cause, ce qui l’a contraint en juin dernier, peu avant la fin de son mandat qui a expiré le 18 du même mois, à dévoiler en détail la destination des différentes rentrées d’argent dont a bénéficié son club au cours de l’exercice 2019-2020, souligne-t-on. «Pour lever toute équivoque sur la destination du budget dont a bénéficié le club du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020, le directeur général, dont le mandat a expiré, tient à informer l’opinion publique sportive qu’il est entièrement disposé à soumettre le bilan de sa gestion aux membres de l’assemblée générale des actionnaires, pour expertise», a insisté la direction oranaise dans son communiqué. Dans le même document, Cherif El Ouezzani a appelé à «cesser d’induire les supporters en erreur en propageant de fausses informations sur la gestion financière du club», sans toutefois dévoiler l’identité des parties dont il fait allusion, réitérant pour l’occasion son appel à «passer au crible les bilans financiers de la société par actions du club depuis sa création en 2010 afin de préparer son affiliation à une entreprise publique, une opération qui demeure la principale revendication de tous les Hamraoua». La direction du MCO a, en outre, accompagné son communiqué par un tableau exhaustif de l’état global des encaissements et décaissements du club lors de la période allant du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020. Ledit tableau fait ressortir des dépenses de l’ordre de 180.567.823,28 DA et des recettes de 196.751.872,64 DA, soit un solde de 16.184.049,36 DA.