samedi , 24 juillet 2021
Condamnations unanimes de la classe politique face aux dérives du Maghzen

Condamnations unanimes de la classe politique face aux dérives du Maghzen

APN

La sortie du régime marocain témoigne de son «échec cuisant» à occulter le droit du peuple sahraoui

L’Assemblée nationale populaire (APN) a affirmé que «la sortie provocatrice» du Maroc, qui a distribué une note officielle aux Etats du mouvement des Non-alignés dans laquelle il soutient un prétendu «droit du peuple kabyle à l’auto-détermination», témoigne de «l’échec cuisant» de ses tentatives visant à occulter le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Dans un communiqué rendu public dimanche, l’APN a indiqué avoir «pris acte avec étonnement la sortie provocatrice du régime du Makhzen dont l’ambassadeur auprès des Nations-Unies a distribué une note aux représentants des Etats membres du mouvement des Non-alignés, soutenant un prétendu +droit à l’autodétermination du peuple kabyle+».
Cette action, poursuit l’APN, constitue une violation flagrante des us diplomatiques, et témoigne de l’échec cuisant des tentatives marocaines à occulter les faits historiques relatifs au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. Ce document reflète l’inquiétude de parties régionales et internationales quant au niveau de la stabilité atteint par l’Etat algérien sous la conduite du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et l’attachement du peuple algérien à son unité, sa cohésion, son identité, ses symboles historiques et nationales ainsi que sa détermination à réaliser le message des Chouahada de la révolution et du devoir national», ajoute-t-on de même source. «Les complots ourdis par le Makhzen pour déstabiliser les pays de la région ne feront que renforcer l’attachement du peuple algérien à son unité et les composantes de son identité authentique», souligne l’APN. «L’acharnement contre l’Algérie et son peuple ne sauront changer le vécu du peuple marocain frère et ses souffrances multiples, ni encore détourner le regard de la communauté internationale des violations commises par le régime du Makhzen et le pillage des richesses du peuple sahraoui», poursuit la même source. Rappelant au régime du Makhzen que l’Algérie «sera toujours une terre de liberté et de lutte permanente pour le développement et la prospérité», l’APN a soutenu que «la constance de sa position découlant de la légalité internationale, des principes de bon voisinage et de solidarité humanitaire, l’érigera en une forteresse de paix et de sécurité, une référence dans le respect absolu de la souveraineté et de la non ingérence dans les affaires internes des pays, de règlement pacifique des conflits et de défense des droits des peuples coloniaux à l’autodétermination conformément à la charte des Nations unies et la résolution n 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU et de toutes les résolutions pertinentes».
«La cause sahraouie est classée comme une question de décolonisation auprès de la 4e Commission des Nations unies. La Minurso a été créée à la faveur de la résolution n 690 d’avril 1991 pour l’organisation d’un référendum sur l’autodétermination», ajoute-t-on de même source. La République arabe sahraouie démocratique (RASD) est un membre fondateur et actif à l’UA de manière ayant renforcé la légalité de la lutte du peuple sahraoui et introduit le régime du Makhzen dans un tourbillon de crises et d’échecs diplomatiques qui l’ont obligé à recourir à la normalisation avec l’entité sioniste et poursuivre ses hostilités visant la stabilité des pays de la région, conclut le communiqué.

Jil Jadid

Mise en garde contre les «manoeuvres sournoises» que mène le Maroc contre l’Algérie

CNDH

Le Maroc joue avec le feu et s’inscrit en violation flagrante de ses engagements internationaux