jeudi , 25 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Centre hospitalo-universitaire d’Oran </span>:<br><span style='color:red;'>De nouvelles mesures au profit des malades et de leurs proches</span>
© D.R

Centre hospitalo-universitaire d’Oran :
De nouvelles mesures au profit des malades et de leurs proches

Le Centre hospitalo-universitaire d’Oran (CHUO), a lancé récemment de nouvelles mesures au profit des malades et de leurs proches, a-t-on appris hier auprès du chargé de communication de cet établissement hospitalier M. Kamel Babou.

Ce plan selon notre interlocuteur, concerne la garde. En affichant les numéros de téléphones des responsables de la garde durant la nuit au niveau de l’hôpital et les services des urgences médicales, cette mesure vise selon M. Babou, à résoudre les problèmes que peuvent rencontrer les malades et leurs proches et même le cadre médical. Elle permettra au responsable de garde d’intervenir dans les brefs délais. Des dizaines d’appels sont recensés quotidiennement, faits en majorité par les citoyens qui peuvent rencontrés des problèmes lors de la prise en charge de leurs proches. Mais, selon notre interlocuteur, des gestes d’incivisme ont été également remarqués. Les responsables de gardes reçoivent également des appels de la part d’inconnus qui n’hésitent pas à les insulter ou pour annoncer des difficultés, mais en réalité ces alertes sont mensongères. Par ailleurs, et dans le cadre du renforcement des services de cet établissement hospitalier, le chargé de communication a expliqué que la mise en service de 3 nouveaux services sera faite au courant de cette année. Il s’agit du service des urgences et de chirurgie infantile (UMCI). Ce dernier, d’une capacité d’une vingtaine de lits, permettra la prise en charge des cas urgents et d’effectuer les différentes opérations chirurgicales. La réalisation de ce nouveau service entre dans le cadre de la poursuite et la mise en exécution de la feuille de route, portant réorganisation et modernisation du Centre Hospitalo-universitaire d’Oran. Avec la réalisation d’un pôle médical «mère-enfant» qui regroupera le service de la maternité, la gynéco-obstétrique, la chirurgie infantile, le service Marfan et la réanimation pédiatrique. Dans le même cadre, selon les explications de notre interlocuteur, un nouveau service de médecine nucléaire sera également mis en service dans les mois à venir. Il permettra de pratiquer les techniques d’imagerie fonctionnelles (scintigraphies). «L’équipement de ce nouveau service est arrivé au CHUO ces dernières semaines» précise M. Babou. L’autre service prévu également, est celui de la chirurgie vasculaire, car, actuellement, les patients du CHUO sont transférés vers l’EHU qui dispose de ce service.

Fethi Mohamed