lundi , 18 janvier 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Son corps transféré à l’hôpital «Che Guevara»</span>:<br><span style='color:red;'>Découverte du cadavre d’une femme rejeté par les vagues à la plage de Cheliff</span>
© Capture Ecran Google Earth

Son corps transféré à l’hôpital «Che Guevara»:
Découverte du cadavre d’une femme rejeté par les vagues à la plage de Cheliff

Le cadavre d’une femme rejetée par les  vagues a été découvert samedi à la plage de Cheliff, a-t-on appris auprès  de la direction de la protection civile de la wilaya de Mostaganem. Le corps, non encore identifié, a été découvert tôt le matin par des  citoyens à proximité de l’embouchure de Oued Cheliff  (10 km à l’est de Mostaganem), a-t-on indiqué, soulignant qu’il serait  celui d’une candidate à l’émigration clandestine que les vagues, favorisées  par les vents assez violents, auraient rejeté.
Les éléments de la protection civile ont transféré le corps dans un état  de début de décomposition à l’établissement hospitalier «Ernesto Che  Guevara». Les services compétents ont ouvert une enquête pour identifier la  victime, a-t-on ajouté. Il s’agit du sixième cas du genre découvert dans le littoral de la wilaya  de Mostaganem depuis le début de l’année en cours dont deux cadavres en  janvier et trois en février, a-t-on rappelé.