jeudi , 24 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Bloqués à l’étranger à cause de la suspension du trafic aérien </span>:<br><span style='color:red;'>Des centaines d’Algériens rapatriés de France et du Maroc </span>

Bloqués à l’étranger à cause de la suspension du trafic aérien :
Des centaines d’Algériens rapatriés de France et du Maroc 

Après avoir réclamé des hautes autorités du pays leur rapatriement pendant plusieurs semaines durant, de nombreux Algériens bloqués à l’étranger à cause de la suspension du trafic aérien commencent à regagner le pays.

Pour mener à bien cette mission, les pouvoirs publics ont programmé plusieurs vols et mobilisé des avions d’Air Algérie, la compagne nationale du transport aérien, qui a envoyé ses appareils en France et au Maroc pour rapatrier des dizaines d’Algériens bloqués dans les deux pays.
Ainsi, pour le cas de ceux qui se trouvaient coincés en France, le chargé de l’information et de la communication à Air Algérie, Amine Andaloussi, a indiqué à l’agence APS qu’un deuxième vol d’Air Algérie transportant des ressortissants algériens bloqués en France, a atterri, samedi soir, à l’Aéroport international d’Alger Houari Boumediene.
Le responsable a précisé à la même source qu’un Airbus A330 avait décollé, à 21h30, de l’Aéroport international de Paris Charles de Gaulle pour atterrir à l’Aéroport international Houari Boumediene à 23H45. Un premier vol transportant des ressortissants algériens bloqués en France était arrivé plus tôt dans la journée de samedi à l’Aéroport international d’Alger, en provenance de l’Aéroport Charles de Gaulle.
Un autre groupe de citoyens algériens bloqués au Maroc fait également l’objet de rapatriement par les autorités algériennes. Il s’agit plus précisément de 229 voyageurs algériens qui ont été rapatriés via un avion d’Air Algérie dépêché à la ville marocaine de Casablanca.
Selon toujours le chargé de l’information et de la communication à Air Algérie, Amine Andaloussi, l’Airbus A 330 qui a décollé de l’aéroport de Casablanca, samedi aux environs de minuit, a atterri à l’aéroport international Houari Boumediene (Alger) vers 02h30 du matin, transportant 229 voyageurs.
Une équipe médicale et des psychologues accompagneront les personnes confinées au nouveau des deux hôtels pour assurer leur encadrement en la matière.
Il est à rappeler dans ce cadre que quelque 600 voyageurs algériens bloqués en France avaient été rapatriés par Air Algérie samedi dernier à bord de deux avions en provenance de l’aéroport international Charles De Gaulle (Paris). Le premier avion a atterri à 18h00 à Alger transportant 301 passagers plus quinze enfants, alors que le deuxième est arrivé à 23h45 transportant 298 passagers plus six enfants.
Il convient de rappeler dans ce sillage que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait instruit les autorités compétentes pour le rapatriement de tous les ressortissants algériens bloqués à l’étranger, en raison de la suspension du trafic aérien.
En plus de la mobilisation des avions d’Air Algérie, les ambassades algériennes dans les pays où des algériens sont bloqués, ont pris en charge l’organisation des vols de rapatriement et la communication avec ces derniers via des courriers électroniques et des SMS.
À rappeler aussi que le 27 mai dernier, près de 300 ressortissants algériens bloqués à Londres (Royaume Uni) avaient été rapatriés. Plus de 8.000 ressortissants algériens ont été rapatriés depuis le début de la crise sanitaire due à la propagation de la pandémie de Covid-19.
A signaler enfin que des centaines d’autres Algériens bloqués en Turquie attendent toujours leur rapatriement vers leur pays d’origine.
Samir Hamiche