dimanche , 14 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>2ème Région Militaire</span>:<br><span style='color:red;'>Des citoyens affluent pour présenter leurs condoléances au niveau du centre d’information territoriale d’Oran</span>

2ème Région Militaire:
Des citoyens affluent pour présenter leurs condoléances au niveau du centre d’information territoriale d’Oran

Des citoyens affluent mardi au centre  d’information territoriale «Boubernes Mohammed», relevant de la 2ème région  militaire (RM), basé à Oran pour présenter leurs condoléances à la suite du  décès du vice-ministre de la défense nationale, chef d’état-major de  l’armée nationale populaire ANP le moudjahid, général de corps d’armée  Ahmed Gaid Salah.

Le commandement de la 2eme RM de l’ANP a ouvert son centre territorial de  l’information aux citoyens et aux médias pour recevoir les condoléances  durant la semaine du deuil décrété à l’occasion, pour les structures de  l’institution militaire. Une affluence des citoyens de différentes couches a été enregistrée dès  mardi matin pour présenter les condoléances, dont un registre a été affecté  pour les citoyens désirant mentionner les condoléances écrites. Les  citoyens qui ont exprimé «leur grande peine» suite à la disparition de l’un  des grands hommes de l’histoire de l’Algérie. Un citoyen rencontré par l’APS en marge de présentation de ses  condoléances a souligné «que l’Algérie vient de perdre un père  compréhensif, ayant l’engagement et l’esprit du sacrifice pour le peuple et  qui a conduit le pays, suite à la crise, vers un abri sécurisé».
 Une dame, quant à elle, a indiqué après avoir enregistré ses condoléances au registre «que le défunt moudjahid le général corps d’armée Ahmed Gaid  Salah a inscrit son nom aux lettres d’or grâce à sa sagesse et sa  clairvoyance, évitant au pays le chaos, exhortant «les prédécesseurs à  suivre cette figure historique et poursuivre son chemin du sacrifice au  service du pays». Une autre dame accompagnée de ses enfants a exprimé sa profonde tristesse  suite au décès de feu Gaid «qui a frappé l’Algérie, le décrivant comme le  lion de l’Algérie. elle a ajouté que cet homme a consacré sa vie au combat  durant la lutte de la libération nationale et au service de l’Algérie, son  armée et son peuple».
Les témoignages de tous les citoyens venus présenter leurs condoléances  ont été unanimes sur le rôle pionnier du général de corps d’armée, le  moudjahid défunt Ahmed Gaid Salah, appelant «à préserver son message que  lui-même a préservé celui des martyrs et que les citoyens continueront le  parcours de l’édification et l’appui à la stabilité du pays».