vendredi , 27 mai 2022
<span style='text-decoration: underline;'>De nouveaux bacs à ordures pour Ain El Turck</span>:<br><span style='color:red;'>Des instructions pour lutter et sévir contre les vols des équipements</span>

De nouveaux bacs à ordures pour Ain El Turck:
Des instructions pour lutter et sévir contre les vols des équipements

De nouvelles dispositions ont été décidées par les responsables de l’Apc pour tenter un tant soit peu de mettre un terme à l’insalubrité enfantée par l’insuffisance en poubelles et autres bacs à ordures dans la municipalité de la contrée d’Aïn El Turck, apprend-on d’une source proche de ce dossier.

Le vol des bacs à ordures et celui des petites portes en fer, protégeant les réduits faisant office de dépotoirs et l’absurde incivilité, ont également étaient pris en considération lors de cette initiative Dans cette optique on apprend aussi de la même source que 1.700 bacs à ordures-ménagères ont été mis à la disposition de 14 communes côtières relevant de la wilaya d’Oran ayant été fournis par la direction de l’environnement d’Oran. Ce lot supplémentaire de bacs à ordures a déjà été distribué et installé au niveau des petits dépotoirs, vivement décriés par la population en raison de leur flagrante pollution.
Le volume des bacs est défini selon la densité de la population, ceux de 240 litres, facilement maniables, seront placés dans des zones peu peuplées, alors que ceux de 660 litres seront placés dans les endroits les plus fréquentés, a précisé notre source. Par ailleurs, on apprend aussi qu’un projet de système de tri sélectif des déchets issus des plages, les bouteilles en plastique essentiellement, est en cours de mise en place par la direction de gestion des centres d’enfouissement technique (CET) de la wilaya d’Oran. Ce projet coordonné avec la direction de l’environnement touchera dans un premier temps les principales plages de la contrée d’Aïn El Turck. Il sera élargi à d’autres sites balnéaires dans un second temps. Quelque 21 équipes composées chacune d’un tâcheron et de sept ouvriers seront chargées exclusivement de l’entretien des plages dans les quatorze communes de la wilaya d’Oran.
Il importe de noter dans ce même contexte que face à l’ampleur du phénomène du vol des bacs à ordures, les services concernés de la wilaya ont ordonné l’ouverture d’une enquête afin d’identifier les personnes impliquées dans ce qui est qualifié de grave délit. Les services de sécurité ont été instruits pour lever le voile sur les tenants et les aboutissants, qui entourent ces vols à répétition et qui ont eu leurs conséquences sur la collecte des ordures ménagères .
Un phénomène, qui, selon les responsables locaux, inquiète car des centaines de bacs à ordures ménagères ainsi que les portes en fer des petits dépotoirs ont été volés. A vrai dire, les auteurs de ces actes de vandalisme ne reculent devant rien puisque ces bacs en plastique sont subtilisés pour être revendus à des entreprises spécialisées dans la transformation du plastique, selon des sources responsables. Il en est de même pour les portes en fer des réduits en question.
Lors d’une récente réunion ayant regroupé les responsables concernés, le wali a exigé que toute la lumière soit faite sur ce dossier qui porte atteinte à l’environnement, car en l’absence de bacs à ordures, les sachets sont abandonnés à même le sol, une véritable menace pour la santé publique notamment en ces temps de pandémie du coronavirus. Outre la dégradation de l’environnement, viennent s’ajouter les pertes occasionnées suite à ces vols. Généralement, ces bacs sont achetés entre 4500 et 5000 da, ce qui souligne l’intérêt des malfaiteurs pour ce type d’équipements.
Dans certains cas, les bacs sont transformés en citernes pour le stockage de l’eau. Dans ce registre, on saura que des instructions fermes ont été données aux responsables pour identifier les auteurs et les poursuivre en justice.
La wilaya veut mettre un terme définitif à ces pratiques d’incivisme et de vandalisme. Outre l’ouverture d’une enquête, des campagnes de sensibilisation et de prévention seront lancées et intensifiées par les services concernés dont la direction de l’environnement.
Celle-ci a été appelée à renforcer son dispositif de proximité afin de préserver ces bacs et les nettoyer. Toute action positive allant dans l’intérêt général pourra avoir son impact dans la préservation de l’environnement et dans l’amélioration du cadre de vie des habitants et celui du séjour pour les vacanciers habitués de cette contrée côtière.
Les actes de vandalisme et plus particulièrement les vols, ciblant les équipements, sont désormais passibles de poursuites judiciaires, qui seront engagées contre les auteurs.
Rachid Boutlélis