jeudi , 18 août 2022

Des lendemains inquiétants

Le conflit russo-ukrainien semble s’installer dans le temps. Déclenché le 24 février dernier, il est déjà dans son quatrième mois. Et en plus de ses développements sur le terrain des opérations militaires, ce conflit est surtout en train de redessiner et les relations internationales et même la carte du monde.
Car quelle que soit l’issue finale de cet affrontement, tous les experts sont unanimes à dire que le monde d’après, sera en totale différence de ce qu’on a connu depuis la chute du mur de Berlin. Il est tout d’abord quasiment acté que le monde unipolaire a vécu. Il reste à deviner maintenant quelles seront les nouvelles forces qui vont émerger à la lumière de ces grands bouleversements qui s’annoncent. Au Nord, mais surtout au Sud, d’autres politiques seront à redessiner et d’autres positionnements sont à prévoir.
En Asie, en Amérique du Sud, mais aussi et surtout en Afrique, il s’agit de s’affirmer et en particulier de garder sa liberté de décision et sa souveraineté face aux pressions qui s’annoncent de la part des deux premières puissance au monde. Car il ne faut pas se leurrer, derrière le conflit russo-ukrainien, se cache un autre affrontement qui n’est pas aussi latent que cela, qui oppose Moscou et Washington.
Les pressions et les tentatives d’influence, amicales parfois, franchement inamicales d’autres fois, seront le fait marquant de ce proche avenir. Des manœuvres qui pourraient laisser sur le bord de la route bien de pays qui n’auront pas su prévoir ces changements ou qui n’auront pas su s’y préparer avec les visions, les prévisions et les moyens qui s’imposent.
Le monde en paix, slogan que l’on nous chantait depuis des années est forcément derrière nous. Et même si on ne sait pas avec exactitude comment va se matérialiser cet affrontement russo-américain qui s’annonce et jusqu’où il pourrait aller, il est néanmoins sûr qu’il sera féroce et engagera bien des pays qui devront se positionner d’une manière ou d’une autre, avec le risque évident de s’attirer les foudres de l’une des deux puissances et de leurs alliés.
La fin de ce premier conflit à distance qui se déroule sur les terres ukrainiennes, son issue et les conséquences qu’il aura sur le tracé des frontières entre Moscou et Kiev déterminera pour longtemps les nouvelles relations internationales et les inévitables tensions qui en découleront.
Par Abdelmadjid Blidi