mardi , 13 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Ouargla</span>:<br><span style='color:red;'>Des praticiens de la santé appellent au strict respect des mesures de prévention  </span>

Ouargla:
Des praticiens de la santé appellent au strict respect des mesures de prévention  

Des praticiens de la santé publique à Ouargla ont appelé, dimanche, la population au «strict» respect des mesures de confinement partiel recommandées dernièrement par les pouvoirs publics, pour circonscrire la pandémie (Covid-19)Approchés par l’APS, des praticiens de la santé publique affirment que la  solution principale pour empêcher la propagation de la Covid-19 consiste à  se conformer strictement aux mesures de prévention, recommandant d’unir les  efforts de tous les acteurs dans cet objectif.

«La lutte contre cette pandémie est un acte participatif», a affirmé, le  Dr Fouad Mahamedi, médecin infectiologue et chef de service d’épidémiologie  et de médecine préventive à l’Etablissement public de santé de proximité  (EPSP) d’Ouargla, assurant que le citoyen est un «élément essentiel» dans  cette opération, eu égard à son rôle «pivot» dans l’empêchement de la  transmission du virus.
«Devant la nonchalance de certains comportements vis-à-vis du virus, l’orientation et la sensibilisation de chaque citoyen inconscient, à la  gravité de la situation et à son rôle dans la lutte contre la propagation  de virus, figure parmi les principales solutions pour surmonter cette  conjoncture particulière que traverse le pays», a-t-il précisé. «On est désormais au stade 4 de l’épidémie de Covid-19, qui correspond à  une circulation plus active du virus», a affirmé le médecin, ajoutant que  «la contamination est devenue horizontale (infection locale) ce qui  reflète, entre autres, le manque de respect des règles de prévention,  notamment la distanciation sociale», a-t-il dit.
Le Dr Mahamedi a évoqué, en outre, la nécessité d’un «confinement sanitaire total» pour les personnes les plus vulnérables aux maladies  infectieuses, dont les personnes âgées et celles soufrant des pathologies  graves ou chroniques ainsi que les femmes enceintes,  exposées souvent au  risque de contamination du virus par une personne asymptomatique, à savoir  un porteur sain.
Pour sa part, Toufik Khedim, chef de service d’épidémiologie et de médecine préventive à l’EPSP de Touggourt (160 km au Nord d’Ouargla),  recommande que le citoyen change ses habitudes, surtout en ce qui concerne  les regroupements de familles pour permettre de réduire les foyers du virus  dans la région. Le même praticien, qui a fait part de ses “”inquiétudes’’ de voir les cas d’infection repartir à la hausse suite au déconfinement, a mis l’accent sur la nécessité de consolider le rôle de la société civile (associations,  comités de quartiers et autres), dans la sensibilisation de la population  sur la prévention contre le coronavirus.
Il a souligné que plusieurs citoyens hésitent à se faire dépister ou à  appeler une ambulance pour évacuer un cas suspect par crainte d’être soumis  au regard des voisins, le coronavirus étant un sujet tabou chez certains,  ce qui ne facilite pas la lutte contre la pandémie, a-t-il regretté. Par ailleurs, d’autres spécialistes ont souligné la nécessité  d’intensifier les activités des forces de l’ordre pour veiller au respect  du confinement, signalant que des infractions aux règles de prévention sont  toujours constatées au niveau des grands quartiers populaires, notamment.
La hausse des contaminations au virus de la covid-19 dans la wilaya d’Ouargla, classée parmi les wilayas les plus touchées avec 649 cas  confirmés et plus de 25 décès, a conduit les autorités locales à prendre  une série de décisions dans le but de limiter les occasions qui constituent  un facteur aggravant la propagation de la pandémie, rappelle-t-on.
   Il s’agit entre autres, de la fermeture de tous les marchés quotidiens et hebdomadaires et la suspension de la délivrance des actes de mariages  jusqu’à un nouvel ordre. Un confinement partiel de 15 jours a été imposé depuis samedi dernier (17h00 à 05h00) dans l’ensemble des communes que compte Ouargla, dans le  cadre du renforcement des mesures préventives contre la propagation du  Covid-19.
Une large adhésion au confinement a été observée dans la majorité des communes de la wilaya au premier jour (samedi ) de l’entrée en vigueur de  cette mesure préventive. Un arrêt total de l’ensemble des activités commerciales. Les artères et  axes routiers ont été complètement désertés par les citoyens et les  véhicules, a-t-on constaté .
Au chef lieu de wilaya, des patrouilles de police ont été intensifiées à  travers les quartiers et des appels au respect des règles de confinement,  et de faire preuves de citoyenneté, ont été lancés par les services de  sécurité.