lundi , 12 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Association IHRAN pour tourisme et patrimoine </span>:<br><span style='color:red;'>Des randonnées pédestres et visite des sites archéologiques et touristiques</span>
© Ouest Tribune

Association IHRAN pour tourisme et patrimoine :
Des randonnées pédestres et visite des sites archéologiques et touristiques

L’association IHRAN pour le tourisme et le patrimoine a organisé récemment des randonnées pédestres et des visites à des sites touristiques et archéologiques de la wilaya d’Oran dans le cadre des missions de cette association visant la promotion du tourisme dans la 2ème ville du Pays.

Selon la présidente de l’association Kenza Ounan, une randonnée de 10 km (aller retour) a été organisée vendredi dernier, pour la visite des sites «Tebbana » qui domine Mers El kebir puis Santa Cruz ensuite, le plateau Moulay Abdelkader. Cette randonnée a été organisée en présence d’une soixantaine de personnes avec la participation des jeunes du club « alpha- aventure » dans le cadre de la promotion du tourisme local. Par ailleurs, et dans le cadre des activités de l’association, une visite à la ferme pédagogique de Canastel a été organisée pour 60 élèves en majorité des écoles de Hai El Yasmine. Sur place, les élèves ont été accueillis chaleureusement par Mme Mekki Zoulikha présidente de l’association pour la propreté, la protection de l’environnement et la promotion du tourisme. Les élèves ont découvert de près tout le patrimoine naturel dont dispose cette ferme qui s’étend sur une superficie de 7 hectares. Notons que plusieurs ateliers ludiques sont organisés au profit des élèves des différents établissements scolaires dans cette ferme pédagogique qui s’étend sur une superficie de 7 hectares. La ferme pédagogique est un projet éducatif qui entre dans le cadre du développement de l’éducation environnementale, l’objectif est de valoriser les connaissances chez les enfants et préparer une génération qui sera prête à défendre son environnement.
L’Education environnementale, c’est un équilibre pour les enfants, on organise des ateliers de plantation, la chaine alimentaire, le toucher des animaux qui entre dans le cadre de la phycologique éducative environnementale, c’est une complémentarité à l’école nationale. Il est à rappeler que cette ferme a été aménagée par l’association mais également par les amoureux de l’environnement. Dans le cadre des perspectives de la protection de l’environnement et de la promotion du tourisme, plusieurs autres ateliers seront développés, notamment, un compostage en coordination avec les riverains. Le compostage est un processus biologique aérobie de conversion et de valorisation des matières organiques (sous-produits de l’élevage, biomasse, déchets organiques d’origine ménager, etc.) en un produit stabilisé, hygiénique, semblable à un terreau, riche en composés humiques et minéraux, le compost1. Le compostage peut être réalisé dans des composteurs à l’échelle d’un foyer, de quelques foyers ; à une plus grande échelle, il est possible de le pratiquer sur des parcelles de terres agricoles pour convertir les fumiers, ou encore dans des plates-formes pour convertir les déchets ménagers et les chutes de biomasse. Le compostage peut être un moyen de traiter tout ou une partie des biodéchets des villes, notamment dans les pays en développement. Par ailleurs, des efforts sont en cours par l’association pour le développement de la permaculture grâce à des carrées pédagogiques. Le jardin reste la plus accessible façon de s’initier à la permaculture pour produire ses propres fruits et légumes permettant une autonomie à ce niveau. Il est nécessaire d’organiser le compagnonnage des plantes, de pratiquer une culture biologique et d’organiser son potager selon des formes design qui permettent d’optimiser la culture et les récoltes.
Fethi Mohamed