mardi , 13 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Mostaganem</span>:<br><span style='color:red;'>Deux thoniers participent à la campagne de pêche du thon rouge</span>

Mostaganem:
Deux thoniers participent à la campagne de pêche du thon rouge

Deux thoniers ont embarqué   depuis le port  de Mostaganem pour participer, cette année, à la campagne de pêche du thon  rouge, a-t-on appris mercredi, du directeur de wilaya de la pêche et des  ressources halieutiques.

Toufik Rahmani a indiqué, à l’APS, que ces deux bateaux «Siradj» et  «Borhane 1» faisant partie de la flottille algérienne constituée de 23  unités de pêche de neuf wilays du pays, ont pris le départ pour faire des  prises en haute mer (au sud de Malte),à la faveur de cette campagne  annuelle qui s’étend du 26 mai en cours au 1er juillet prochain. Selon le même responsable, la wilaya de Mostaganem participe pour la  première fois à cette campagne avec le thonier «Siradj» dont la quote-part  de thon rouge qui est estimée à 88 tonnes pour un total de 1.950 tonnes  pour l’Algérie cette année, telle que décidée par l’Organisation mondiale  pour la préservation du thon dans l’Atlantique ( ICAT). M. Rahmani a fait savoir que le navire «Barhane 1», immatriculé au port de  Tenes (wilaya de Chlef) au titre des préparatifs de cette campagne a pris  toutes les mesures de protection sanitaires nécessaires contre le  coronavirus, de même que le test médical de l’équipage à bord des deux  navires (34 marins pêcheurs et 4 accompagnateurs) avant l’embarquement et  le confinement sanitaire pour une durée de 14 jours après débarquement,  c’est-à-dire leur retour des eaux internationales.  Le commandant (Raïs) du «Siradj», El Bakar Ali a indiqué à l’APS, que les  bateaux de pêche ne pourront pas cette année, durant cette campagne,  débarquer, à n’importe quel port, à cause des mesures du confinement  sanitaire de prévention contre la pandémie du coronavirus. Long de 32 mètres sur une largeur de 8 m et doté d’une puissance de 1.600  chevaux, Siradj effectuera des prises de thon avant de le transborder  vivant dans les unités de grossissement à bord de caisses conçues  spécialement à cet effet, a-t-il fait savoir.  La flottille de pêche battant pavillon algérien a été renforcée par ce  nouveau thonier doté de matériels électroniques et mécaniques sophistiqués  et équipé de diverses chambres froides et de congélation d’une capacité de  stockage de 100 tonnes, acquises récemment par un des professionnels pour  un investissement total estimé à 1,5 million d’euros, selon la même source.