dimanche , 26 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Sidi Bel-Abbes</span>:<br><span style='color:red;'>Exploitation du complexe sportif pour le versement des pensions de retraite</span>

Sidi Bel-Abbes:
Exploitation du complexe sportif pour le versement des pensions de retraite

Les services de Algérie Poste à Sidi Bel-Abbes exploitent les espaces du complexe sportif «24 février» pour le versement des pensions de retraite et d’ayant droit, offrant de meilleures conditions d’accueil en adéquation avec les mesures de prévention contre coronavirus, a-t-on appris mardi auprès de cette installation.

Dans le cadre des efforts de lutte pour juguler la pandémie du Covid-19 alléger la pression que connaissent les bureaux de poste de la ville de Sidi Bel-Abbes, il a été décidé de constituer à titre exceptionnel des bureaux de poste au niveau du complexe sportif, de même qu’un bureau de poste itinérant à travers les quartiers et ce, pour fournir des prestations dans des conditions idoines adaptées aux mesures de prévention sanitaire, a-t-on indiqué de même source.
Cette initiative intervient en application des instructions de la direction générale et du ministère de tutelle, durant la période allant du 20 au 25 décembre en cours, coïncidant avec la période de retrait des pensions de retraite, a-t-on souligné, notant que cette opération s’effectue de concert avec certains services administratifs concernés.
Il a été décidé, à la faveur de cette initiative, la première du genre au niveau local, de consacrer un espace convenable doté de chaises et remplissant l’ensemble des conditions adaptées au protocole sanitaire en vigueur pour accueillir les retraités et ayant droits dans le confort nécessaire assurant la distanciation physique, la désinfection et le lavage des mains, selon la même source.
Lancée il y a deux jours, cette opération a eu un écho favorable auprès des citoyens qui ont exprimé leur satisfaction quant à l’organisation et les facilités accordées lors du retrait des pensions, arguant avoir énormément souffert dans les derniers mois, notamment avec les longues files d’attente au niveau des bureaux de poste et surtout la peur de contracter le virus et souhaitant bénéficier de meilleures conditions en perspective dans le cas où la crise sanitaire se poursuivra.