mardi , 14 juillet 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Pour des prélèvements sur des patients pour détection du Covid-19 </span>:<br><span style='color:red;'>Formation d’un groupe de laborantins à l’EPSP de Boutlèlis</span>

Pour des prélèvements sur des patients pour détection du Covid-19 :
Formation d’un groupe de laborantins à l’EPSP de Boutlèlis

Dans le cadre du programme de développement et de l’amélioration des services au niveau de l’établissement public de santé de proximité de Boutlèlis (EPSP), une session de formation est lancée au profit d’un groupe de laborantins qui relèvent des services de ladite structure.

Cette action se déroule sous le haut patronage des services de la direction de la santé et de la population de la wilaya d’Oran. Elle a pour but de permettre auxdits laborantins d’acquérir les techniques adéquates de prélèvements en laboratoire sur les cas de patients qui viennent pour consulter dans le cadre de la détection du Covid-19. Dans le même cadre, il a été signalé que les malades pourront ainsi faire lesdits prélèvements au niveau des services dudit établissement de santé de proximité pour éviter le déplacement, lesdits prélèvements seront dirigés par la suite vers les services concernés qui relèvent de l’annexe de l’institut de pasteur de la wilaya pour des analyses et les résultats seront communiqués par la suite aux malades. En cas de résultats positifs enregistrés, des dispositions sanitaires seront prises, les patients seront dirigés vers les pavillons Covid-19 des hôpitaux de la wilaya pour une prise en charge médicale. Ainsi, cela va permettre de relever la pression durant cette période de crise sanitaire qui sévit suite à la propagation de l’épidémie du Covid-19 qui perdure.
Ladite formation est assurée au niveau de l’annexe de l’institut pasteur de la wilaya d’Oran. Les services de l’établissement public de santé de proximité de Boutlèlis,fournissent tous les efforts et tous les moyens sont déployés pour le bon déroulement des missions sanitaires durant la conjoncture actuelle difficile.
Bekhaouda Samira