dimanche , 27 septembre 2020

Gaz: réduction des exportations à 30 milliards M3 à partir de 2030

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a insisté mercredi sur le volume des exportations futures du gaz de l’Algérie qui seront réduites à compter 2025 pour ne plus exporter à partir 2030 que 25 à 30 milliards mètre cube (M3).

Dans une déclaration à l’APS en marge des travaux de la rencontre Gouvernement-Walis, M. Attar a relevé que certains organes de presse en reprenant ses déclarations ont “semé une grande confusion” sur les exportations futures de gaz de l’Algérie en affichant 25 milliards M3 à compter de 2025, précisant que cela est “complètement erroné”

Le ministre de l’Energie a mentionné qu’avec “les réserves prouvées restantes actuellement et l’augmentation de la consommation intérieure, la compagnie nationale Sonatrach devra réduire ses exportations à compter de 2025 pour ne plus exporter à partir de 2030 et non 2025 que 25 à 30 milliards M3”.

D’où la nécessité, a-t-il souligné, “d’explorer, d’améliorer les taux de récupération et pourquoi pas aller au gaz de schiste, si c’est nécessaire à cause des besoins intérieurs au delà de 2030”.