samedi , 27 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>COMMÉMORATIONS DU 11 DÉCEMBRE 1960 </span>:<br><span style='color:red;'>Gdyel abrite les célébrations du 60ème anniversaire</span>

COMMÉMORATIONS DU 11 DÉCEMBRE 1960 :
Gdyel abrite les célébrations du 60ème anniversaire

Pour ne pas oublier ! Il y a 60 ans, des milliers d’Algérien nes et d’Algériens manifestaient dans les rues des grandes villes du pays, notamment à Alger, pour manifester en faveur de l’indépendance de l’Algérie et du Front de libération nationale (FLN).

Le 11 décembre 1960, les Algériens ; femmes, enfants, jeunes, vieux, venant des villes descendent des bidonvilles et du ravin, criant :»One, two, three…vive l’Algérie «, «Tahya El Djazair”, et ajoutant l’Algérie est algérienne ! La population est dehors, partout en Algérie. Les youyous fusent. Les emblèmes algériens sont même plantés sur les automitrailleuses françaises. Ce matin-là, la profusion des drapeaux algériens épouvante les Européens d’Algérie. Les manifestations sont partout. A Alger, à Constantine et à Oran. Elles s’étendent à tout le pays pour revendiquer leur droit..à l’indépendance ! A l’instar des autres villes du pays, Oran était au rendez-vous ce vendredi 11 Décembre 2020 pour commémorer l’événement. En effet, c’est la localité de Gdyel qui a abrité cette année, la commémoration du 60ème anniversaire des événements du 11 Décembre 1960 où a eu également lieu, hier vendredi, une cérémonie de recueillement. Après un rassemblement à la place des Martyrs de la commune de Gdyel , des autorités locales, à leur tête le wali d’Oran M. Messaoud Djari, et le P/APW, des moudjahiddines, des élus , des représentants locaux , les scouts musulmans et les représentants des corps constitués, tout ce beau monde s’est dirigé vers le monument pour le cérémonial du dépôt de gerbes de fleurs et le recueillement à la mémoire des martyrs. Lors de son allocution, le secrétaire général de l’organisation de «abnaa chouhada» a signalé que : « Ces manifestations, lancées à partir de Aïn Témouchent avant de se propager à travers le territoire national, ont montré que le peuple algérien, à l’unisson, a définitivement tranché dans ses choix et s’est rangé aux côtés de la direction politique et du commandement militaire de sa révolution». Depuis notre plus jeune âge, depuis l’école, peut-être même avant, on a appris de nos parents que la date du 11 décembre 1960 est si importante, car elle était déterminante pour l’indépendance. Mon père me disait toujours que les manifestations du 11 décembre 1960 nous ont permis d’arracher notre indépendance ! Gloire à la Guerre de la libération.. Gloire à nos Martyrs..Gloire au peuple algérien !
Hiba.B